La seule partie qui a tiré profit du meurtre en martyr du général Soleimani était Daech (Zarif)

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères évoquant le bel et immense hommage du peuple de la région rendu au défunt martyr général Qassem Soleimani, un an après son assassinat lâche par les Etats-Unis, a déclaré: « Il faut rappeler que la seule partie qui en a tiré profit était Daech, qui s’est activé depuis lors »

 « Il y a un an, jour pour jour, l'ennemi numéro un des terroristes extrémistes a été lâchement assassiné par le Terroriste en chef (Etats-Unis », a écrit Javad Zarif, dans un message posté sur Twitter ce dimanche 3 janvier qui marque le premier anniversaire de la triste datte de la mort en martyr du haut général Soleimani.

Le très haut général iranien, Qassem Soleimani, commandant en chef de la Force Qods du CGRI, et Abou Mahdi al-Mohandes, chef adjoint des Hachd al-Chaabi (Force de la Mobilisation populaire )d’Irak, ont été lâchement assassinés le 3 janvier 2020 près de l’aéroport de Bagdad par les forces américaines et sous l’ordre directe du Président finissant américain, Donald Trump.

Le général Soleimani était en visite officielle en Irak et devrait rencontrer le premier ministre irakien de l’époque, Adel Abdel-Mehdi.

De nombreux pays de la région, dont l'Irak, la Syrie, le Liban, le Pakistan et l'Afghanistan, ont assisté ces derniers jours à diverses cérémonies, rituels et conférences pour commémorer le premier anniversaire de la mort en martyre des commandants Soleimani et Mohandes et pour examiner les aspects juridiques de l'assassinat de ces martyrs.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha