Le dossier de la poursuite des auteurs du meurtre du général Soleimani prêt à être présenté aux instances juridiques internationales

Kerman (IRNA)-« Le ministère iranien des Renseignements en coopération avec d'autres appareil d’Etat a préparé un dossier au sujet de la poursuite en Justice des auteurs du meurtre en martyr du général Soleimani qui est désormais prêt à être présenté aux instances juridiques et internationales », a déclaré le ministre iranien des Renseignements, Seyyed Mahmoud Alavi.

Selon IRNA, Seyyed Mahmoud Alavi, s’exprimant mardi 5 janviers aux micros des journalistes à l’issue de sa présence au Jardin des Martyrs de la ville de Kerman (sud-est) où repose le corps du brave martyr Soleimani depuis janvier 2020, a déclaré : « Nous espérons que le monde entendra notre voix réclamant la justice et prendra conscience partagée contre cette oppression subie au martyr. »

Cette autorité iranienne a déclaré que donner suite à ce procès est un devoir que nous avons vis-à-vis de ce martyr dont le sang a été versé illégalement et lâchement.

Le ministre des Renseignements a ajouté : « Il y a tous les documents dans ce cas pour prouver le terrorisme d'État et la violation de la souveraineté nationale, par les Etats-Unis, d'un autre pays (Irak), et plus d'un millier de pages préparées dans le cadre d’un procès juridique sont prêts à être fournies aux instances internationales compétentes.

Le très haut général iranien, Qassem Soleimani, commandant en chef de la Force Qods du CGRI, et Abou Mahdi al-Mohandes, chef adjoint des Hachd al-Chaabi (Force de la Mobilisation populaire )d’Irak, ont été lâchement assassinés le 3 janvier 2020 près de l’aéroport de Bagdad par les forces américaines et sous l’ordre directe du Président finissant américain, Donald Trump.

Le général Soleimani était en visite officielle en Irak et devrait rencontrer le premier ministre irakien de l’époque, Adel Abdel-Mehdi.

De nombreux pays de la région, dont l'Irak, la Syrie, le Liban, le Pakistan et l'Afghanistan, ont assisté ces derniers jours à diverses cérémonies, rituels et conférences pour commémorer le premier anniversaire de la mort en martyre des commandants Soleimani et Mohandes et pour examiner les aspects juridiques de l'assassinat de ces martyrs.

Lire aussi: Un sénateur irlandais appelle à la traduction en justice des auteurs de l'assassinat du général Soleimani

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 11 =