8 janv. 2021 à 02:14
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84177951
1 Persons

Tags

Iran : «Tourisme minéral», un voyage dans le monde inconnu des mines abandonnées

Téhéran(IRNA) - Le «tourisme minéral» est une expérience différente, une occasion de se familiariser avec des ressources inconnues souterraines et des équipements géants sur des mines actives. Il s’agit d’un voyage passionnant qui nous permet de découvrir l'histoire des mines abandonnées et anciennes. Ce type de tourisme en plus de son originalité comme tendance peut créer de nombreuses occasions d’emplois.

L'Iran est une terre avec une variété inégalée de ressources et de minéraux. Ce pays est riche en mines actives et abandonnées datant de plusieurs milliers d'années.

Ce nouveau mode touristique qui s’intéresse aux mines, nous laisse découvrir les outils et les instruments de l'exploration minière et du forage appartenant aux temps anciens dans les mines abandonnées ou aux temps sur les sites d'aujourd'hui.

S’intéresser aux ressources de base des industries importantes du pays et aux pierres précieuses extraites du cœur de la terre et s’y familiariser de près, découvrir le patrimoine historique et s’initier à une ou plusieurs périodes géologiques peut transformer une mine en une destination touristique et permettre ainsi aux habitants de la région de gagner des revenus réguliers grâce aux occasions d’emplois qui s'offrent automatiquement.

Il est particulièrement intéressant pour les gens et les touristes, de voir toutes sortes de minéraux et de pierres, en particulier celles qui sont précieuses et les bijoux, de visiter des mines à ciel ouvert ou souterraines, de découvrir de près les méthodes d'exploration et d'extraction, de traverser des tunnels souterrains et d'observer les machines d'extraction et de transport.

Angouran, le plus grand complexe minier – touristique de plomb et de zinc au Moyen-Orient

Angouran, en tant que plus grand complexe minier-touristique riche en plomb et en zinc au Moyen-Orient, est une nouvelle tendance touristique méconnue dans la province de Zanjan, au nord-ouest de l’Iran. En 2020 ce site a été reconnu comme zone touristique et depuis, de multiples projets de constructions, d'équipements ou d'aménagements ont été prévus dans la région pour accueillir des visiteurs potentiels. On les attend nombreux dans la période post-Covid.

« Mah Neshan », qui est l'un des pôles minéraux de la province de Zanjan, est la mine la plus riche du Moyen-Orient, riche en plomb et en zinc. Il est également la seule mine d'or active de la région.

Aux côtés de ses belles attractions célèbres à ne pas manquer tels des monuments historiques et des produits artisanaux, la province de Zanjan grâce à cette nouvelle tendance peut attirer non seulement de nombreux voyageurs mais aussi des investisseurs.

Ses attractions peuvent fournir le terrain pour attirer des investisseurs dans divers secteurs dont l'agriculture, les mines, l'aquaculture, l'écotourisme, la création de musées et le tourisme…

La mine de turquoise de Neichabour, la plus ancienne mine active au monde

Il existe plusieurs mines en Iran. À Garmsar, il y a de très grandes mines de sel souterraines qui ont une bonne capacité à attirer les touristes. En outre, la mine de turquoise de Neichabour, avec une histoire d'environ 6 300 ans, est la plus ancienne du genre active au monde.

A Golpaygan une mine de pierre décorative abandonnée s’est aussi transformée en une attraction touristique. On y trouve un parc forestier. Le site reste l'un des exemples de réussite du tourisme minier dans le pays.

A cela s’ajoute la mine de potasse dans les zones de Khor et Biyabanak à Ispahan, la mine de sel de Garmsar, la mine de fluor à Savadkouh au Mazandaran, les mines de plomb et de zinc à Naïn (avec une histoire de 2000 ans de forage minier). Tous font partie des sites à potentiel touristique.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =