Début de la 1ère phase des manœuvres du Grand Prophète 15 : implication de missiles et de drones

Téhéran (IRNA)- La première phase des manœuvres du Grand Prophète (PSLD) a commencé impliquant une opération combinée de missiles et d'UAV des forces aérospatiales du Corps des gardiens de la Révolutions islamique l'armée de l'air du Corps des gardiens de la révolution islamique dans la vaste zone du désert central d'Iran.

Selon un rapport de l'IRNA publié vendredi 15 janvier depuis la base d'informations du CGRI, la première phase du 15e exercice du « Grand Prophète » du Corps des gardiens de la Révolution islamique intitulée ( Ya Fatemeh-Zahra) a tiré des missiles balistiques massifs sol-sol et mené des opérations en impliquant des drones offensives porteurs de bombe sur la vaste zone du désert central d'Iran.

À ce stade des exercices, auquel ont participé le major général Hossein Salami, commandant en chef du Corps des gardiens de la révolution islamique, le général de brigade Amir Ali Hajizadeh, commandant de la force  aérospatiale du CGRI, et un groupe de commandants de haut rang et de hauts fonctionnaires des forces armées, une nouvelle génération de missiles balistiques et de drones sol-sol ont été utilisée dans une attaque combinée contre une hypothétique base ennemie et toutes les cibles désignées ont été détruites.

Dans la première étape des manœuvres du Cors des gardiens de la Révolution, les drones de combat du CGRI ont entièrement frappé le bouclier antimissile de l'ennemi fictif et les missiles balistiques de nouvelle génération du CGRI dans les classes Zolfaqar, Zelzal et Dezful ont été tirés sur les cibles prédéterminées avant de détruire une base ennemie fictive.

Ces missiles, équipés d'ogives détachables avaient la capacité d’être guidé en dehors de l'atmosphère, ainsi que de perturber et de surpasser à travers le bouclier antimissile ennemi.

Les exercices conjoints du Grand Prophète (PSLD) 14, dans le but d'atteindre des objectifs prédéterminés ont eu lieu en été 2020 avec la participation du CGRI, l’armée de Mer et la Force aérospatiale de la RII dans la province de Hormozgan et le golfe Persique (sud) et à l'ouest du détroit d'Ormuz englobant les manœuvres opérationnelles combinées terrestres, navales, aériennes, aéroportés et des simulations tactiques.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =