Ambassadeur d'Iran à Sanaa: nous ne sommes pas optimistes quant à ce que disent les Américains sur la fin de la guerre au Yémen

Téhéran (IRNA) - En réponse aux propos de Joe Biden concernant la volonté de la nouvelle administration américaine pour mettre fin à la guerre au Yémen, l'ambassadeur d'Iran à Sanaa a déclaré: "Nous ne sommes pas optimistes quant à ce qu'ils ont dit".

Hassan Irlou a écrit sur son compte Twitter: "Certes, le nouveau gouvernement [américain] a une politique différente de celle du précédent gouvernement et c'est d'imposer une présence politique et militaire directe des États-Unis au Yémen, comme cela s'est produit en Irak et en Syrie."

"Nous devons croire au peuple du Yémen qui a montré une résistance et une patience historiques, et cela se poursuivra jusqu'à la victoire finale.", a ajouté le diplomate iranien.

Le conseiller américain à la sécurité nationale a annoncé le 4 février l'approche du nouveau président Joe Biden pour arrêter le soutien de Washington à la guerre au Yémen.

"Le président a l'intention d'annoncer la fin du soutien américain aux opérations offensives au Yémen", a déclaré Jake Sullivan à propos de la politique de l'administration Biden envers la guerre au Yémen. C'est une promesse qu'il a faite lors de sa campagne électorale.

Le 5 février 2021, Joe Biden a annoncé que son gouvernement va mettre fin au soutien américain à l'égard de l'opération militaire de Ryad au Yémen.

Le 26 mars 2015, la coalition saoudienne, sous la forme d'une coalition de plusieurs pays arabes et avec l'aide et le feu vert des États-Unis, a commencé des attaques à grande échelle contre le Yémen, le pays arabe le plus pauvre, sous prétexte de repasser le pouvoir au président évincé Mansour Hadi. Des milliers de civils Yéménites ont été massacrés à ce jour à la suite de cette agression de l'Arabie saoudite et ses alliés.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 7 =