La rencontre entre l'ambassadeur d'Iran en France et le vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM)

Téhéran (IRNA)- Bahram Ghassemi, ambassadeur d'Iran en France, rencontre Hafiz Chems-eddine, recteur de la Grande Mosquée de Paris et vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM).

"Un échange sur les défis face à l’homme contemporain et le rôle des musulmans pour créer un monde de paix, fraternité et égalité par le dialogue des religions, le respect et la compréhension mutuelle.", a déclaré Bahram Ghassemi sur le compte twitter de l'Ambassade d'Iran en France à propos de sa rencontre avec le recteur de la grande mosquée de Paris.

Hafiz Chems-eddine aussi a écrit le 15 février sur sa page Twitter: "Monsieur Bahram Ghassemi, ambassadeur d’Iran en France m’a rendu ce matin une visite de courtoisie au siège de la Grande Mosquée de Paris. Un échange très intéressant avec un homme courtois, cultivé, et attentif à la situation des musulmans en France."

Le monument fortement symbolique, la grande Mosquée de Paris illustre le dynamisme de la communauté musulmane en France. Cette rencontre entre l'ambassadeur d'Iran et le vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM) renforcera de plus en plus les liens entre la République islamique d'Iran et les musulmans français.

"Au cours de la visite de courtoisie qu’a rendue l’ambassadeur d’Iran en France, Monsieur Bahram Ghassemi, au recteur Chems-eddine Hafiz, les échanges ont porté sur la collaboration qui pouvait être envisagée entre l’Iran et la Grande Mosquée de Paris.", a noté officiellement la page twitter de la Grande Mosquée de Paris.

Cette mosquée est également le siège du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) qui, créé en 2003, a renouvelé le dialogue entre l’État français et la Grande Mosquée de Paris. Le CFCM a vocation à représenter le culte musulman en France auprès des instances étatiques pour les questions relatives à la pratique religieuse.

Dès son inauguration en 1926, la Grande Mosquée de Paris, qui allait rester pour longtemps la seule mosquée de France métropolitaine, devient le foyer de la vie religieuse des musulmans de la France. Ses installations et ses missions culturelles attirent le Tout-Paris. Le franco-algérien Chems-eddine Hafiz est le septième recteur de la Grande Mosquée de Paris depuis la fondation de cette importante institution islamique en France.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha