La sécurité, l'unité, la paix et le calme en Irak demeurent une « source de préoccupation sérieuse et une priorité » pour l’Iran

Téhéran (IRNA)-« L’Irak est un pays musulman ami qui occupe une place importante dans les interactions politiques et sécuritaires de la région », c’est par ces mots que le Président Rohani décrit les relations Téhéran-Bagdad, lors d’une conversation téléphonique ce samedi avec le Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kadhimi, avant de souligner le développement et l'approfondissement des relations et de la coopération entre les deux pays dans tous les domaines.

Hassan Rohani, recevant ce samedi après-midi 6 mars un appel téléphonique du Premier ministre irakien, a souligné le grand potentiel de la coopération Irano-irakienne en tant que deux pays voisins, avant d’ajouter : « L'amélioration du niveau des relations économiques aux côtés de nos bonnes relations politiques est d'une grande importance. Faciliter la délivrance de visas d'affaires pour les hommes d'affaires et les sociétés d'investissement privées des deux pays peut contribuer au développement des relations bilatérales. »

M.Rohani a poursuivi en soulignant que la sécurité, l'unité, la paix et le calme en Irak sont « une préoccupation et une priorité sérieuses » pour l'Iran, ajoutant : « Nous nous opposons à toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de l'Irak et la considérons au détriment de ce pays et de la toute la région. »

Le Président de la RII a également souligné la nécessité du déblocage immédiate des réserves de change iraniennes en Irak, notant que des milliards de dollars de monnaie iranienne ont été bloqués illégalement dans les banques irakiennes et que, malgré les promesses répétitives des autorités irakiennes, les avoirs iraniens n'ont pas encore été libérées.

Le Chef du gouvernement iranien a qualifié de « source de l’insécurité et de l’instabilité » la présence de troupes américaines dans les pays de la région, y compris l'Irak, avant d’indiquer : «Les Américains ont toujours joué un rôle destructif dans la région ».

Hassan Rohani a plaidé pour l'accélération de la mise en œuvre de la résolution du parlement irakien sur le retrait des troupes américaines du pays, ce qui pourrait, à ses yeux, contribuer à ramener la paix et la stabilité dans le pays et la région.

Le Président de la RII, déclarant que les problèmes et les défis aux quels est confronté la région devraient être résolus par les pays même de la région, a souligné que la République islamique était prête à coopérer à cette avec les pays régionaux en faveur de la sécurité, de la paix et de la tranquillité.

Toujours lors de cette conversation téléphonique, le Premier ministre irakien a mentionné la République islamique d'Iran comme un « bon ami » et « bon voisin » de l'Irak, et a souligné l’expansion et l'approfondissement des relations bilatérales dans tous les domaines.

Il a décrit le lancement du projet de chemin de fer Chalamcheh-Bassora (reliant le sud de l’Iran au nord irakien)  et la connexion des chemins de fer des deux pays comme une étape importante dans l’élargissement des relations économiques et commerciales Bagdad-Téhéran.

Mustafa Al-Kadhimi a remercié l'Iran pour son assistance dans le rétablissement de la sécurité et de la stabilité en Irak, et a qualifié les sanctions américaines contre l'Iran d' « illégales » et de « cruelles ».

« Heureusement, avec les changements au sein du gouvernement américain, de nouvelles conditions ont été créées pour la coopération entre les pays et l’Irak mettra tout son possible pour faire lever complètement les sanctions contre l’Iran », a-t-il.

Le Premier ministre irakien a également annoncé la formation d'un comité spécial dans le pays pour faciliter le processus de transit des marchandises entre les deux voisins.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha