Le ministre chinois des Affaires étrangères attendue en Iran pour des discussions sur les relations stratégiques et les développements régionaux et mondiaux

Téhéran (IRNA)- Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi doit effectuer une visite officielle de deux jours à Téhéran pour s'entretenir avec de hauts responsables iraniens sur les relations stratégiques et les principaux développements régionaux et internationaux, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Saeed Khatibzadeh a déclaré lundi que le haut diplomate chinois arriverait vendredi à Téhéran et s'asseoirait pour des entretiens officiels avec son président iranien Hassan Rohani et son homologue Mohammad Javad Zarif.

Il a ajouté que les deux parties discuteront des moyens de promouvoir la coopération stratégique entre Téhéran et Pékin et les derniers développements régionaux et mondiaux.

La Chine entretient des relations amicales avec l'Iran et reste partie à l'accord nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA), dont les États-Unis se sont retirés en 2018 et ont par la suite ciblé la nation iranienne avec les sanctions économiques les plus sévères de tous les temps.

La Chine entretient des relations amicales avec l'Iran et reste partie à l'accord nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA), dont les États-Unis se sont retirés en 2018 et ont par la suite ciblé la nation iranienne avec les sanctions économiques les plus sévères de tous les temps.

L'Iran et la Chine s'emploient également à finaliser le partenariat stratégique global sino-iranien de 25 ans, qui a été annoncé dans une déclaration conjointe lors d'une visite du président chinois Xi Jinping à Téhéran en 2016.

La feuille de route de la coopération se compose de 20 articles, couvrant les relations Téhéran-Pékin dans des domaines tels que la «coopération politique et exécutive», «les relations humaines et culturelles», «la collaboration judiciaire, de sécurité et de défense», ainsi que les domaines «régionaux et internationaux», selon le communiqué publié à l'époque.

À la tête d'une délégation de haut rang, le ministre iranien des Affaires étrangères s'est rendu à Pékin en octobre et a eu des entretiens «fructueux» avec son homologue chinois sur le partenariat stratégique des deux pays.

Zarif a déclaré que l’Iran et la Chine s’opposaient aux politiques unilatérales des États-Unis sur les développements régionaux et internationaux et à leurs tentatives de créer un «monde unipolaire».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha