l’Iran ne tolère pas l'insécurité et l'ingérence étrangère dans la région

Téhéran - IRNA – Le Président Ebrahim Raïssi, se référant aux profondes affinités culturelles, civilisationnelles et religieuses entre les deux nations iranienne et azerbaidjanaise a déclaré : « Les deux pays entretiennent des relations anciennes et profondes et nous ne permettons jamais que ces relations soient influencées et sapées par des ennemis. »

L'ayatollah Seyyed Ebrahim Raissi, qui s'est rendu au Turkménistan samedi soir, pour assister au sommet de l’Organisation de Coopération économique (ECO), a rencontré en marge du rendez-vous régional, les Présidents turkmène, tadjik, ouzbèque, turkmène, pakistanais, turc et azerbaidjanais pour discuter des moyens de développer les relations bilatérales et la coopération régionale.

Rappelant le soutien de l'Iran à l'indépendance et à l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan, le Président Raïssi a déclaré : « Nous ne tolérons pas l'insécurité et l'ingérence étrangère dans les affaires des pays de la région, et l'expérience a montré qu’à chaque fois que les pays de la région ont résolu leurs problèmes par la compréhension et la négociation, les tentatives séditionnistes et interventionnistes depuis l’étranger ont été neutralisées. »

Exprimant sa préoccupation face à l'insécurité et à la présence d'étrangers dans la région, le Président a indiqué : « Les terrorismes daechiste et sioniste représentent tous deux la menace pour la région et il faut les combattre. »

Il s'est félicité de la demande du Président azerbaïdjanais de renforcer les relations économiques entre les deux pays et de développer des routes de transit avec la présence d'entreprises iraniennes.

Pour sa part le Président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a dit son pays « déterminé » à protéger les intérêts régionaux de la République islamique d'Iran.

Les deux hauts dirigeants se sont rencontrés à la résidence de l'ayatollah Raissi à Achgabat, et ont discuté d'importantes questions régionales et des relations bilatérales.

Le Président azerbaïdjanais a promis de former un groupe de travail spécial en présence de hauts fonctionnaires du gouvernement pour donner suite aux accords conclus.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha