Tout savoir sur Kheybarshekan, le premier missile de 3ème génération iranien

Téhéran (IRNA)- Le missile le plus récent de la République islamique - le missile Kheybarshekan (casse-château) - possède des caractéristiques uniques, notamment sa capacité à pilonner des cibles dans un rayon de 1 450 kilomètres.

Pour la première fois, un missile à combustible solide à longue portée fabriqué en Iran est capable de viser des positions dans les territoires occupés par le régime sioniste, ce qui est unique.

Le missile balistique à grande vitesse a une «précision extrême» ; ainsi, Kheybarshekan est une nouvelle génération de missiles fabriqués par la République islamique, ce qui a fait progresser les capacités de missiles de l'Iran.

Le missile a des ailes mobiles, qui ajoutent à la puissance de manœuvre de son ogive après son entrée dans l'espace ; ainsi, il est capable d'effectuer des manœuvres plus sophistiquées et plus rapides lorsqu'il s'agit de croiser les systèmes anti-missiles du régime sioniste et des États-Unis.

Tout savoir sur Kheybarshekan, le premier missile de 3ème génération iranien

Lorsque les véhicules de rentrée manoeuvrables (MARV) entrent en orbite, les ailes les aident à manœuvrer; ainsi, leur vitesse diminuera et, par conséquent, il n'y aura aucun signe de brûlure des ailes et de l'ogive; par conséquent, la capacité à effectuer de lourdes manœuvres pour déjouer le système de défense aérienne des ennemis lorsque l'ogive touche la cible est d'environ Mach 2-3.

Amir Ali Hajizadeh, commandant de l'unité aérospatiale du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), a annoncé que le poids du missile équivaut à un tiers de missiles similaires.

Les images montrant l'heure de lancement du missile prouvent sa vitesse accrocheuse avant de sortir de l'atmosphère terrestre.

Les forces armées iraniennes ont également dévoilé un lanceur concurrent du missile Kheybarshekan, qui peut emporter deux missiles.

Tout savoir sur Kheybarshekan, le premier missile de 3ème génération iranien

L'augmentation du nombre de missiles prêts à être tirés à partir de lanceurs mobiles peut affecter les systèmes de défense des ennemis.

Selon le CGRI, les matériaux utilisés pour l'ogive du missile Kheybarshekan ont amélioré sa puissance d'explosion, et les ogives anti-bunker du missile peuvent être améliorées à l'avenir.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha