L'Iran prêt à transférer des technologies et à partager ses réalisations scientifiques avec le Mali

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a déclaré que la République islamique était prête à partager ses réalisations dans divers domaines scientifiques et industriels, notamment la santé, avec le Mali.

Amir-Abdollahian, lors d'une réunion dimanche avec son homologue malien, Abdoulaye Diop, à Téhéran, tout en discutant avec lui des derniers développements régionaux et internationaux ainsi que de diverses questions d'intérêt commun, a déclaré que l'administration iranienne était résolue à améliorer tous azimuts les relations, les échanges et l'interaction avec le Mali dans tous les domaines d'intérêt commun.I

Soulignant les grands progrès réalisés par l'Iran dans divers secteurs industriels et scientifiques, notamment les soins de santé, la médecine et les équipements médicaux, le haut diplomate iranien a exprimé la volonté de Téhéran de transférer la technologie et de partager ses réalisations avec Bamako.

Amir-Abdollahian a souligné l'importance de l'échange de visites entre les autorités iraniennes et maliennes dans le but de développer les relations et a déclaré que les pays africains occupent une position particulière dans la politique étrangère de la République islamique.

Le ministre malien des Affaires étrangères, pour sa part, a déclaré que son pays souhaitait renforcer les relations avec l'Iran, notamment dans les domaines commercial et économique.

Diop a invité Amir-Abdollahian à effectuer une visite à Bamako au plus tôt, ce qui a été accepté par la partie iranienne.

Les deux ministres des Affaires étrangères ont également souligné la nécessité d'élargir la coopération sur des questions d'intérêt commun, notamment l'éducation, la santé, les technologies modernes, l'élevage et l'énergie, en particulier l'énergie solaire, et se sont mis d'accord sur une feuille de route pour renforcer la coopération dès que possible.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha