29 sept. 2019 à 15:34
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83496005
0 Persons
RUMI: un trésor d'inspiration pour la paix universelle

Téhéran (IRNA)- Mawlanâ Jalâl al-Dîn Mohammed, plus connu en Occident sous le nom de Rûmî, est l’un des plus grands génies de l'histoire humaine du septième siècle AH et une personnalité hors du commun à la sagesse universelle.

Le poète et philosophe de langue persane Mawlana Jalal-ud-Din Balkhi –Rumi est né en 1207 à Balkh. Il a passé une partie de sa vie à Konya, aujourd’hui en Turquie, où il est mort en 1273. Auteur des fameux Mathnawi ou « Distiques rimés », il est considéré comme l’un des plus grands maîtres soufi, au même titre que les célèbres Ibn Arabi et Shams-e Tabrizi (originaire de Tabriz).

L'influence de Rumi s'étend au-delà des frontières nationales et des clivages ethniques: les Iraniens, les Tadjiks, les Turcs, les Grecs, les Pachtounes, ainsi que d'autres musulmans de l'Asie centrale et de l'Asie du Sud-est ont été fortement influencés par l'héritage spirituel de Mawlana et de Shams au cours des sept derniers siècles.

Sa poésie a été largement traduite dans de nombreuses langues du monde. Rumi est connu comme le poète le plus populaire et le plus vendu aux États-Unis. Rumi a écrit la plupart de ses œuvres en persan mais a également utilisé le turc et l'arabe dans ses poèmes. Outre le Mathnavi, qui comprend six livres, soit près de 25 000 couplets qui riment, il compose quelque 2 500 odes mystiques et 1 600 quatrains.

De nombreux amateurs de poésie et de mysticisme du monde entier vont visiter la tombe de Rumi à Konya.

Rûmî se présente devant l’humanité comme une précieuse source d'inspiration et de sagesse pour développer de nouveaux modèles et stratégies en vue de résoudre les problèmes structurels auxquels l'humanité se trouve confrontée, grâce à son approche humaine, holistique et positive.

Enseignant la théologie et la jurisprudence, mais toujours en quête et en éveil, Rûmî cherchait une méthode spirituelle pour parvenir à l'union parfaite avec Dieu. Shams, un derviche, originaire de Tabriz, vint à croiser sa route. Fils de l'imam Alâ al-din, Shams, doté d'une vive intelligence et d'une culture prodigieuse mais atypique, vivait tel un vagabond.La rencontre entre Rûmî et Shams, leur relation et les anecdotes qui les concernent appartiennent à la légende plutôt qu'à l'Histoire.

Shams-i-Tabrīzī ou Shams al-Din Mohammad ou Shams Tabrizi est né en 1186, décédé en 1247. Son tombeau se trouve à Khoy, dans la province iranienne d'Azerbaïdjan occidental.

En tant que l'un des plus grands poètes et mystiques iraniens, il était très passionné de voyage. C'est Rumi qui l'a inspiré pour étudier la poésie et enseigner la poésie.

En Iran, le 29 septembre a été désigné Journée de Shams et le 30 septembre Journée de Rumi pour rendre hommage à ces deux grands poètes.

Il y a ce dicton qui dit que l'amour nous arrive pendant que nous vivons. Mais, la vérité est que la vie nous arrive pendant que nous aimons. Mais nous sommes tellement préoccupés par les tâches quotidiennes de la vie quotidienne que nous oublions de choisir l'amour, chaque jour. Nous oublions que l'amour est l'essence la plus pure de la vie et du temps que nous passons dans ce monde. Et c'est exactement ce que Shams of Tabriz a enseigné à Rumi avant qu'il soit connu comme le poète de l'amour.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =