L'organisateur de la Journée internationale Al-Qods à Londres met en garde contre la passivité des centres islamiques occidentaux

Téhéran (IRNA)- Le chef de la Commission islamique des droits de l'homme (CIRH) basée à Londres, chargé d'organiser les événements de la Journée internationale d'Al-Qods à Londres, a mis en garde contre la passivité des organisations, des centres islamiques et des personnalités religieuses en Occident après les récents événements de Palestine.

«Malheureusement, au cours des dernières années, certaines organisations et personnalités islamiques ont gardé le silence sur les derniers développements en Palestine et ont approché des groupes sionistes», a critiqué le chef de la Commission islamique des droits de l'homme (CIRH) basée à Londres, Massoud Shajareh, qualifiant cette attitude de «très dangereuse».

Shajareh a exprimé son espoir que l'année 2020 représente un tournant dans le soutien à la Journée internationale d'Al-Qods, indiquant que bien que la marche de Londres ne se tiendra pas cette année en raison de la pandémie de Covid-19 et de la nécessité de se conformer aux protocoles de santé, une nouvelle campagne sera lancée intitulée «J'agite le drapeau palestinien pour la justice», ainsi les participants, en plus de renouveler leur fidélité aux idéaux de l'imam Khomeiny, exprimeront leur sentiment de haine envers les crimes du régime sioniste.

La campagne vise à amener les gens à exprimer leur soutien en brandissant le drapeau palestinien des mosquées, des centres islamiques, des maisons, des véhicules ou des lieux de travail, et en publiant leurs photos sur tous les médias sociaux, a-t-il déclaré.

En plus de Londres, la campagne, qui se déroulera pendant les dix derniers jours du mois sacré du Ramadan, est devenue très populaire dans d'autres pays qui plaident pour la justice en Palestine, soulignant que jusqu'à présent plus de 100 organisations et entités islamiques de différents pays ont adhéré, dont le Mozambique, l'Inde, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, la Finlande, l'Afrique du Sud, la Malaisie et l'Indonésie.

S'adressant à l'IRNA, Shajareh a annoncé la tenue d'une réunion virtuelle sur le dernier vendredi du Ramadan pour discuter de l'importance de la Journée internationale d'Al-Qods, à laquelle participeront des personnalités éminentes, des penseurs, des militants civils, des juifs et des chrétiens de tout le monde.

Par conséquent, a-t-il conclu, la marche de la Journée Al-Qods à Londres qui a rassemblé chaque année environ 8 000 personnes, cette année sera un événement mondial.

Malgré les pressions et l'ingérence du lobby sioniste en Angleterre, la marche a eu lieu chaque année dans la capitale londonienne avec la participation de centaines de musulmans et de non-musulmans.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 6 =