15 août 2020 à 08:27
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83907438
0 Persons

Tags

La diplomatie iranienne a donné échec et mat aux USA

New York (IRNA) - La résolution américaine proposée pour prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran a été rejetée par le Conseil de sécurité de l'ONU. Cela a causé une autre défaite pour la diplomatie coercitive et unilatérale des États-Unis.

À 82 jours de l'élection présidentielle aux États-Unis, l'administration Trump a lié son destin dans la politique étrangère à ce projet de résolution pour prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran et voulait l'utiliser à des fins de propagande.

Le 8 mai 2016 Trump a mis fin unilatéralement à l'implication américaine dans le JCPOA, et a imposé une politique de pression maximale contre le peuple iranien afin de parvenir vainement à un nouvel accord avec l'Iran.

Près de trois ans après la mise en pratique de ce terrorisme économique, les Américains ont tenté à plusieurs reprises d'ouvrir la voie à l'adoption d'une résolution interdisant la vente d'armes classiques à l'Iran tandis que d'après le JCPOA, l'embargo sur les armes contre l'Iran sera enlevé en octobre 2020.

En fait, conformément à la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui a été adoptée par le Conseil de sécurité à la suite du JCPOA, l'embargo sur les armes imposé contre l'Iran expirera le 18 octobre après 13 ans. Ainsi, les Américains ont d'abord proposé une résolution très stricte composée de 15 clauses préliminaires et 35 clauses opérationnelles.

Après l'opposition ferme des états membres du Conseil de Sécurité, les Américains ont réduit leur projet de résolution à deux clauses préliminaires et à deux clauses opérationnelles.

En effet, la grande majorité des membres du Conseil de sécurité se sont opposés à cette action de la Maison-Blanche, affirmant que ce serait un coup final pour le JCPOA et une déclaration de guerre contre l'Iran. Ainsi, lors du vote sur la résolution américaine, qui a débuté jeudi à 17h30 pendant 24 heures, la Russie et la Chine s'y sont explicitement opposées, les Européens et les pays non alignés se sont abstenus, et donc l'administration Trump a goûté à nouveau à une amère défaite diplomatique face à l'Iran.

Le 14 août 2020, le projet de résolution américaine pour prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran a été rejeté par le Conseil de sécurité de l'ONU avec 11 abstentions (Belgique, Estonie, France, Allemagne, Indonésie, Niger, Saint-Vincent et les Grenadines, Afrique du Sud, Tunisie, Grande-Bretagne et Vietnam), 2 voix pour des États-Unis et de la République dominicaine et 2 voix contre de la Russie et de la Chine.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 3 =