Les mesures coercitives unilatérales mettent en péril la sécurité alimentaire dans les États ciblés (l’envoyé iranien)

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur iranien auprès des Nations Unies, Majid Takht Ravanchi, a déclaré que les mesures coercitives unilatérales, en particulier à un moment où le monde est aux prises avec la pandémie de coronavirus, constituent une menace pour la sécurité alimentaire dans les pays ciblés, soulignant la nécessité de leur élimination rapide et complète.

«Dans les circonstances difficiles actuelles causées par le COVID-19, les mesures coercitives unilatérales mettent gravement en péril la sécurité alimentaire et la nutrition des citoyens ordinaires dans les pays ciblés et entravent l'accès aux services médicaux de base,» a déclaré Takht Ravanchi mercredi dans un discours prononcé à la 54e session de la Commission de la population et du développement du Conseil économique et social des Nations Unies.

«En tant que représentant d'un pays dont la population a été la cible des mesures coercitives unilatérales les plus brutales et illégales, je veux saisir cette chance et appeler à la suppression immédiate et complète de toutes ces mesures pour garantir un accès complet aux objectifs économiques et développement social », a-t-il ajouté.

L'envoyé iranien a déclaré que la pandémie de coronavirus avait eu des conséquences destructrices pour la sécurité alimentaire, la nutrition et les systèmes de santé.

«Le manque d'accès aux aliments nutritifs nécessaires aura des conséquences graves et durables sur le développement des femmes, des enfants et des personnes les plus vulnérables», a déclaré Takht Ravanchi.

Il a averti que l’incapacité de la communauté internationale à prendre des mesures immédiates ferait face à des centaines de millions de personnes à travers le monde dans une pauvreté et une faim extrêmes. Les médicaments, les fournitures médicales et les produits de santé ont également été visés, à travers des restrictions strictes des ressources en devises, violant le droit du peuple à la santé et à la vie, a-t-il ajouté.

Takht Ravanchi a déclaré: «Malgré toutes les restrictions et pressions causées par les sanctions illégales, la République islamique d’Iran a pris des mesures concrètes pour réformer les politiques existantes, améliorer la durabilité globale des systèmes alimentaires et assurer la sécurité alimentaire ainsi que la nutrition des populations vulnérables dans tout le pays. »

Il a en outre noté que l'Iran accueille plus de trois millions de réfugiés et continue de respecter ses engagements humanitaires et, entre autres services, a offert la possibilité d'étudier aux enfants réfugiés dans les écoles iraniennes.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha