L'OTAN et le G7 ne sont pas dans la position de prêcher à l’Iran le respect de la loi internationale (Téhéran)

Téhéran (IRNA) – « Avec un bilan désastreux dans notre région, l'OTAN et le G7 ne sont pas dans la position supérieure de prêcher aux autres le respect de la loi internationale, en particulier à l'Iran en tant que point d'ancrage de la paix et de la sécurité dans la région. », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Saeid Khatibzadeh a estimé que le fait de considérer le côté lésé et le côté saboteur dans la position égale est le signe d'une approche erronée et politisée de la part du G7.

 Réagissant face à la déclaration des dirigeants du G7, ce haut diplomate iranien a appelé des États membres de l'OTAN et du G7 au respect du droit international.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a écrit dans un message posté sur sa page Twitter : « L'OTAN et le G7, avec leur histoire catastrophique dans notre région, n'ont pas de position supérieure pour prêcher le respect de la loi internationale aux autres surtout à l’Iran, qui est le point d'ancrage de la paix et de la sécurité dans la région. »

Dans un communiqué soutenant les pourparlers de Vienne, les dirigeants du G7 ont déclaré : « Nous nous félicitons du dialogue clé entre les participants au Plan d'action conjoint global (JCPOA) et des pourparlers séparés avec les États-Unis pour ramener l'Iran et les États-Unis à leurs engagements. »

Le communiqué a ajouté que l'objectif du G7 est de soutenir le rétablissement des intérêts liés au domaine de la non-prolifération de l'AIEA et de garantir que le programme nucléaire iranien est pacifique. Les dirigeants G7 ont précisé, dans leur déclaration, que la réhabilitation et la mise en œuvre intégrale du JCPOA peuvent ouvrir la voie à une prise en compte plus avancée des préoccupations sécuritaires et régionales.

Dans le cadre de leur communiqué, les dirigeants du G7 ont appelé l'Iran à jouer un rôle constructif dans le développement de la paix et de la stabilité régionale. 

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha