L'Iran se félicite des négociations constructives qui aboutissent à la mise en œuvre de tous les engagements

Téhéran - IRNA - « La République islamique d'Iran se félicite des négociations constructives (à Vienne sur l’accord multilatéral nucléaire de 2015) à conditions qu’elles aboutissent à des résultats tangibles et au respect de toutes les obligations liées aux Pacte par toutes les parties et qu’elles ne deviennent pas des négociations à l'usure pour gagner du temps… », a déclaré l'Assistant spécial du Président du Parlement iranien pour les Affaires internationales, Amir Abdollahian, ce lundi à l’occasion d’une rencontre avec le Chef de la diplomatie japonaise, Motegi Toshimitsu, en visite à Téhéran.

Selon l’IRNA depuis le Parlement iranien, le ministre japonais des Affaires étrangères Motegi Toshimitsu a rencontré ce lundi 23 août, Amir Abdollahian, Assistant spécial du Président du Parlement iranien et Directeur général de l'Assemblée consultative islamique pour les Affaires internationales.

Lors de la rencontre, Amir Abdollahian, se référant à l'ancienneté des relations irano-japonaises, a déclaré : « L'histoire des relations et de la coopération entre la République islamique d'Iran et le Japon est un atout important qui peut contribuer à développer et renforcer les relations amicales entre les deux pays. »

L'assistant spécial du Président du Parlement pour les affaires internationales, tout en insistant sur le point de vue du 13e gouvernement en faveur de l'augmentation des relations économiques avec les pays asiatiques, a ajouté : « Le niveau actuel d’interaction et de coopération entre la République islamique d'Iran et le Japon, en particulier dans les domaines économique et commercial, n'est pas à la hauteur des capacités des deux pays. Et nous espérons qu'à travers l'adoption de nouvelles initiatives et solutions, le volume de communication et d'échanges entre les deux pays dans divers domaines augmentera encore plus. »

Plus loin dans ses déclarations le diplomate s’attarde sur le processus de la relance de l’accord nucléaire (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) pour dire : « La République islamique d'Iran se félicite des négociations constructives à Vienne à conditions qu’elles aboutissent à des résultats tangibles et au respect de toutes les obligations liées aux Pacte par toutes les parties et qu’elles ne deviennent pas des négociations à l'usure pour gagner du temps… »

Tout en énumérant les vastes capacités de la diplomatie parlementaire entre les deux pays, il a indiqué : « La poursuite des consultations entre les responsables politiques et parlementaires iraniens et japonais, en particulier la communication continue entre les commissions parlementaires spécialisées et le Groupe d'amitié parlementaire Iran-Japon, peut être efficace pour développer davantage la coopération Téhéran-Tokyo. »

« Le développement des relations et de la coopération avec la République islamique d'Iran en tant que pays important de la région du Moyen-Orient est envisagé par les autorités japonaises. L'augmentation des interactions et des communications Téhéran-Tokyo dans divers domaines, en particulier sur plan humanitaire, tout en assurant les intérêts des peuples des deux pays, peut contribuer grandement au développement et à la prospérité des deux pays, ainsi qu'à la sécurité de la Région », a pour sa part déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères Motegi Toshimitsu lors de la rencontre.

Le très haut diplomate japonais a réitéré à cette occasion sur le soutien de son pays au PGAC.

« Pour le Japon, la préservation de l'accord nucléaire et le maintien de la paix et de la sécurité dans la région sont très importants », a-t-il dit.

Motegi Toshimitsu a également salué les efforts de la République islamique d'Iran pour aider à résoudre les problèmes de la région, y compris des années d'accueil réservé aux réfugiés afghans en Iran avant d’indiquer : « Le Japon est préoccupé par les évolutions dans la région, en particulier en Afghanistan.

À cet égard, il se félicite des consultations avec les autorités iraniennes pour aider à résoudre les crises dans la région, en particulier en Afghanistan. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

  

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha