Bagheri Kani et Mora conviennent d'entamer des négociations le mois prochain

Téhéran (IRNA)-Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires politiques, Ali Bagheri Kani, et le secrétaire général adjoint et directeur politique du Service européen pour l'action extérieure, Enrique Mora ont passé mercredi en revue les principaux obstacles aux pourparlers à venir et ont convenu d'entamer les pourparlers en novembre.

Selon l’IRNA, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, qui se trouve à Bruxelles, a rencontré Enrique Mora, secrétaire général adjoint du Service d'action extérieure de l'UE, au siège de l'UE, dans la capitale belge, pour discuter de la levée « effective » des sanctions et de l'engagement des autres parties liés à l’accord multilatéral nucléaire de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) vis-à-vis de l’Iran.

Le diplomate de haut rang iranien, lors de cette réunion, fustigeant plusieurs années de négligence dans la mise en œuvre du PGAC par les Etats-Unis qui a fini par le retrait unilatéral et illégal del ce pays du pacte international, et l'inaction et l’échec des pays européens à remplir leurs obligations liées toujours à l’Accord, a déclaré que ce qui est important pour l'Iran est la levée effective des sanctions et la normalisation des relations commerciales et économiques avec l'Iran, et tout accord doit répondre aux exigences de l'Iran à cet égard.

Bagheri Kani a déclaré que fournir des garanties pour la non-répétition de tels erreurs et comportements illégaux par d’autres parties signataires est une « exigence incontournable de l'Iran ».

Au cours de la réunion, les deux parties ont passé en revue les principaux obstacles aux pourparlers à venir et ont convenu d'entamer les négociations en novembre.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha