Le tir de missile près de Natanz, un teste des systèmes de défense aérienne (responsable militaire)

Kashan (IRNA) – « Le tir de missiles du système de défense aérienne à la périphérie de Badroud était une affaire de défense interne dans un but de préparation et il n'y a pas lieu de s'inquiéter. », a déclaré le commandant de la surveillance de défense aérienne de Natanz.

Dans une interview accordée à l'IRNA samedi soir, le capitaine Ali Moazeni a ajouté : « Le ciel de l'Iran islamique est en toute sécurité avec la vigilance des forces du CGRI et des forces de défense aérienne de l'Armée, et toute menace des ennemis se heurtera à une réaction décisive et réponse ferme des forces militaires de l'Iran islamique. »

Le bruit d'une terrible explosion a été entendu dans le ciel de Badroud, à une distance d'environ 20 km du site nucléaire Shahid Ahmadi Roshan de Natanz.

Les habitants de Badroud ont remarqué, hier soir, le bruit et la lumière d’un objet explosant dans le ciel de cette ville.

« Cet incident était un tir défensif à la périphérie de la ville de Badrud. », a déclaré le gouverneur de Natanz.

Dans une interview accorée à l’IRNA, Ramezan Ali Ferdowsi a ajouté : « Cet incident n'a causé aucun dommage et les gens ne devraient pas s'inquiéter ; D'autres détails sont à l'étude. »

Le porte-parole de l'armée de la République islamique d'Iran a expliqué à propos de cet incident, dans une interview accordée à la télévision iranienne: « L'un des systèmes de missiles de la région a été testé pour évaluer l'état de préparation, et il n'y a rien à craindre. »

Le général Shahin Taghikhani a ajouté : « Ce test a été effectué pour évaluer les systèmes déployés dans la zone. De tels exercices ont été menés dans une ambiance totalement sûre et avec la pleine coordination du réseau de défense intégré. »

L'explosion a eu lieu à 20h15 ce soir dans le ciel de la ville de Natanz dans la région désertique et n'a rien à voir avec les installations nucléaires de Natanz.

Il a déclaré qu'il n'y avait pas eu de conflit aérien dans la région, ajoutant : « Ce seul tir défensif dans la zone désertique de cette ville n'a aucune raison de s'inquiéter et la question fait l'objet d'une enquête. »

La ville de Badrud, le centre du district d'Imamzadeh de la ville de Natanz avec une population de plus de 15 000 habitants, est située à 135 km au nord d'Ispahan.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha