Les ministres des AE iranien et russe chargés d'esquisser une feuille de route de coopération sur 20 ans (Amirabdollahian)

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, a évoqué la rencontre de trois heures entre le président iranien Ebrahim Raïssi et son homologue russe Vladimir Poutine à Moscou mercredi et a déclaré que les deux présidents avaient chargé leurs ministres des Affaires étrangères respectifs d'élaborer une feuille de route pour une coopération mutuelle pour les deux prochaines décennies.

Dans une interview télévisée en direct de Moscou, il a déclaré que malgré les restrictions sévères en place en Russie en raison de la pandémie de COVID-19 qui coûte la vie à environ 700 personnes par jour en Russie, la réunion s'est tenue dans le respect total de tous les protocoles de santé.

Notant que la réunion s'est tenue dans une atmosphère amicale mais assez pratique, il a déclaré que les deux présidents ont discuté d'un éventail de questions d'intérêt mutuel allant des sujets politiques et stratégiques à la coopération économique, commerciale, culturelle, technologique et scientifique ainsi qu'au secteur privé.

Sur la base de l'ordre des deux présidents, a-t-il ajouté, il commencera avec son homologue russe Sergueï Lavrov à esquisser un plan de travail à partir de demain.

Amirabdollahian a poursuivi en notant que le président Raïssi et le président Poutine ont également discuté des développements régionaux, y compris la situation au Yémen, et ont souligné la nécessité de solutions politiques qui excluraient la guerre.

Ils ont également souligné les capacités de l'Iran et de la Russie à concrétiser la paix dans la région, a-t-il ajouté.

Selon Amirabdollahian, lors de la réunion, le président a souligné l'adhésion de l'Iran à l'Organisation de coopération de Shanghai et a déclaré avoir énormément renforcé les capacités de l'organisme.

Ils ont également évoqué les pourparlers nucléaires en cours à Vienne sur la nécessité de lever les sanctions anti-iraniennes, a-t-il ajouté, soulignant que le président Poutine a salué les positions rationnelles de l'Iran à cet égard.

À la fin de son allocution, Amirabdollahian a souligné que le ministère iranien des Affaires étrangères, en tant qu'appareil diplomatique du pays, a le devoir de défendre l'indépendance politique de l'Iran.

Il a déclaré que la politique de "Non à l'Ouest, Non à l'Est" est au cœur de l'indépendance politique de l'Iran, soulignant que son ministère poursuivra avec zèle la politique de création d'un équilibre dans ses relations avec les pays occidentaux et orientaux afin de sauvegarder les intérêts de la nation.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha