19 févr. 2022, 17:40
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84655686
T T
0 Persons

Tags

Musicien italien : je n’ai jamais vu un peuple plus cultivé que les Iraniens

Téhéran - IRNA - Giovanni Guidi, un éminent pianiste italien, a écrit dans un message à l’adresse du peuple iranien : "Je n'ai jamais vu un peuple plus cultivé, plus émotif, plus chaleureux et plus informé que les Iraniens."

Selon l’IRNA, Giovanni Guidi, célèbre pianiste italien qui a interprété l'orchestre « Petite Italie » au 37e Festival de Musique Fajr au Vahdat Hall de Téhéran le 14 février avec son groupe composé de six membres. Après avoir quitté l'Iran, il a publié un message pour le public iranien et les amateurs d'art.

« Nous sommes en train de quitter l’Iran. J'y étais la dernière fois en 2016 et je jure que je n'ai jamais rencontré un peuple plus cultivé, plus émotif, plus chaleureux et mieux informé que les Iraniens. Je sais qu'ils sont encore plus élevés que ces définitions », c’est ainsi qu’il écrit sur sa page instagram.

né en Italie en 1985, montre dès l’âge de 3 ans un intérêt pour la musique quand il se voit offrir comme jouet, une petite batterie !

A 12 ans il commence à étudier le piano, lors d’un stage d’été à l’Ecole de Musique de Siena, il attire l’attention d’Enrico Rava (il est d’ailleurs aujourd’hui le pianiste de son nouveau quintet) qui un peu plus tard lui demande de se joindre au groupe « Rava under 21 » et puis au « Rava new generation ».

Parallèlement au suivi de sa collaboration avec Rava, il joue dans le quartet de Mauro Negri, Le Cosmic Music Orchestra de Gianluca Petrella et avec le trio de Fabrizio Sferra.

A côté de cela il monte son propre quartet et enregistre un premier disque « Indian Summer » pour le fameux label italien Cam Jazz, un second suivra en 2008 « the house behind this one » sur le même label ».

Il se produit dans de nombreux festivals : Umbria jazz, Vigo, Zurich, Stavanger, Fandango Jazz et North Sea jazz Festival.

Au sein de son quartet, entouré de musiciens de sa génération et il affirme son talent de pianiste ainsi que de compositeur. Le groupe interprète des compositions originales de Giovanni, fortement influencées par la musique populaire, aux structures harmoniques peu communes et caractérisées par un sens profond de la mélodie; à celles-ci s’ajoutent des versions revisitées de musiciens très différents les uns des autres. Giovanni Guidi a été élu « meilleur jeune talent » du Top jazz italien 2007 du magazine Musica Jazz. En juillet 2009, il sort son troisième album en tentet intitulé « the unkwon rebel band » qui dans l’idée s’approche de ce qu’à pu être le Liberation Music Orchestra à ses débuts.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha