21 févr. 2022, 10:12
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84657442
T T
1 Persons
Le régime sioniste inquiet du développement des drones du Hezbollah

Téhéran (IRNA) - En réponse à l'infiltration de drones du Hezbollah libanais dans les territoires occupés, le ministre israélien de la Guerre Benny Gantz a présenté ses inquiétudes à l’égard du développement des drones de la Résistance.

Selon l'IRNA, Gantz a écrit dans une série de tweets sur sa page Twitter officielle dimanche soir : « Si on lui demande d'attaquer le Hezbollah, il le fera avec puissance et causera de grands dommages au Hezbollah au Liban pour cette action. »

Se déclarant préoccupé par le développement des drones de la Résistance, en particulier les drones iraniens, sans mentionner l’arsenal nucléaire illégitime du régime sioniste qui menace le monde, le ministre israélien de la guerre a affirmé : « Ces drones sont un danger pour toute la région. »

Les menaces creuses de Gantz interviennent après que le Hezbollah a déclaré dans un communiqué qu’il a fait voler un drone de type "Hassan" (à la mémoire du martyr Hassan Hawlo al-Laqqis) pendant 40 minutes à une profondeur de 70 km dans le ciel de la Palestine occupée, puis Il a est retourné sain et sauf à sa base au Liban après une opération de reconnaissance détaillée. »

La Résistance libanaise a également souligné que malgré la tentative de l'ennemi de le renverser, le drone est revenu en sécurité après avoir réussi la mission.

La Résistance islamique a revendiqué le drone qui a survolé ce vendredi 18 février l’espace aérien au nord de la Palestine occupée.

Dans un communiqué publié dans l’après-midi, il a donné les précisions de sa mission :

« En ce vendredi 18 février 2022, la résistance islamique a lancé un drone baptisé « Hassan » en direction des territoires palestiniens occupés. Il a survolé la région visée pendant 40 minutes dans le cadre d’une mission de reconnaissance qui s’est étendue sur 70 km au nord de la Palestine occupée. En dépit des tentatives diverses et répétées de l’ennemi de l’abattre, le drone « Hassan » est revenu sain et sauf des territoires occupés, après avoir exécuté sa mission avec succès et sans être nullement affecté par toutes les procédures existantes de l’ennemi et celles suivies ».
((La victoire ne provient que d’Allah le Puissant, le Sage))

Une infiltration de 70 km dans un territoire qui mesure environ 470 km du nord au sud et environ 135 km à l'endroit le plus large, est une menace alarmante pour l’entité sioniste.

La pénétration profonde du drone dans les territoires palestiniens occupés) a une fois de plus prouvé l'inefficacité du système de défense aérienne sioniste appelé le Dôme de fer.

Gantz a de nouveau accusé l'Iran en disant que Téhéran est responsable de l'équipement de ses forces mandataires au Liban et dans la région.

Le ministre israélien de la guerre, dont la stratégie visant à contrecarrer l'accord nucléaire a échoué, a également appelé à la surveillance des installations nucléaires iraniennes.

Cet ancien général de l’armée de l’occupation sioniste a également rencontré récemment le représentant spécial des États-Unis pour l'Iran, Robert Malley, pour discuter de l'Iran et de son programme nucléaire.

Tel-Aviv a cherché à perturber le processus de négociation avant un nouveau cycle de pourparlers entre l'Iran et les puissances mondiales à Vienne pour le retour des États-Unis à leurs engagements dans le cadre du JCPOA.

Le régime sioniste a tenté à plusieurs reprises de mettre en cause le programme nucléaire iranien non pacifique avec de faux rapports et de déclarations erronées; Alors que Téhéran a souligné à plusieurs reprises le caractère pacifique de ses activités atomiques.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha