Le Président Raïssi appelle à l’élargissement des relations bilatérales, régionales et internationales Téhéran-Alger

Téhéran - IRNA - Se référant mardi à la bonne coopération entre l'Iran et l'Algérie, le Président Ebrahim Raïsi n'a pas jugé ce niveau d'interaction bilatérale suffisant et a déclaré : « Selon la détermination des dirigeants des deux pays, les relations Téhéran-Alger peuvent étendre sur divers plans bilatéral, régional et international. »

Selon le correspondant de l'IRNA, Ebrahim Raïssi, en marge du sixième sommet des pays exportateurs de gaz au Qatar, s'est entretenu mardi avec le Président algérien Abdelmadjid Tebboune, louant l'esprit révolutionnaire et la résistance du peuple algérien face aux velléités maximalistes des puissances colonialistes.

« L’histoire a montré que la résistance des nations contre les tyrans a toujours été fructueuse », a fait valoir le Président Raïssi.

Le Président a ajouté : « L'Iran et l'Algérie ont une bonne coopération entre eux, mais ce niveau d'interaction n'est pas suffisant, et selon la détermination des dirigeants des deux pays, les relations Téhéran-Algérie peuvent être encore élargies aux niveaux bilatéral, régional et international. »

« Partout où nous voyons l'insécurité dans la région, nous pouvons voir les traces de la présence interventionniste et de l'ingérence des étrangers, en particulier les Américains », a-t-il déclaré. « Par conséquent, la principale solution aux problèmes et à l'insécurité dans la région est de couper la main aux États-Unis et aux étrangers de la région », a insisté Ebrahim Raïssi.

Le Chef du gouvernement iranien a également salué la position légitime de l'Algérie contre le régime sioniste et envers d’autres domaines d’intérêt commun : « L'opposition de votre pays à l'adhésion du régime sioniste en tant que membre observateur de l'Union africaine est une étape importante dans le soutien des droits du peuple palestinien opprimé et de la cause de Jérusalem. »

« Les capacités de coopération existantes doivent être opérationnalisées et réalisées dès que possible », a fait remarquer M.Raïssi.

Le Président algérien a pour sa part exprimé la volonté de son pays d'élargir les relations d’Alger avec la République islamique d'Iran dans divers domaines, déclarant : « Notre coopération bilatérale devient opérationnelle et réelle dès que possible. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha