28 août 2019 à 15:05
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83455813
0 Persons
Décès de l’islamologue français Christian Bonaud: Larijani présente ses condoléances

Téhéran (IRNA)- Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a exprimé dans un message ses plus sincères condoléances pour le décès du philosophe et islamologue français Yahya Christian Bonaud, décédé ce lundi en Côte d'Ivoire.

Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a décrit le philosophe et islamologue français Yahya Christian Bonaud comme une figure éminente du domaine des sciences islamiques et un professeur de philosophie et de religions. Ces dernières années, il a activement participé à la promotion et à la mise en place des enseignements islamiques, notamment en Europe.

Yahya Bonnaud qui se trouvait en Côte d'Ivoire, pour des interventions à l'occasion du mois de Ramadan, est décédé après un accident dont les circonstances ne sont pas encore précises.

Né en 1957 à Fribourg-en-Brisgau en Allemagne, dans une famille catholique, Christian Yahya Bonnaud était un islamologue français, auteur d’une traduction et d’un commentaire du Coran en français.

Il a commencé à étudier l’arabe, ce qui lui a permis de se familiariser avec les œuvres de Henry Corbin, qui avait introduit l’islam chiite en Occident. La découverte de l’œuvre du penseur et métaphysicien René Guénon a été à l’origine de sa conversion à l’islam en 1979.

Professeur au centre théologique Jami’at-ul-Mustafa en Iran, auteur d’une thèse de doctorat sur « Les œuvres philosophique de l’imam Khomeini », traduit en français sous le titre « Un gnostique méconnu du 20e siècle » (éditions Albouraq), et qu’il prépara en Iran sous la férule de Seyyed Jalal al-Addin Ashtiani, Christian Yahya Bonnaud était également l’auteur d’un ouvrage sur les doctrines du soufisme, autre volet islamique qu’il maîtrisait.

« C’était un puits de connaissance. Nous avons perdu un grand transmetteur de l’islam en langue française. Au nom des éditions Albouraq, je présente mes condoléances à ses proches », a déclaré M. Mansour des éditions Albouraq, l’un des éditeurs de Christian Bonnaud.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 7 =