6 sept. 2019 à 01:20
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83466783
0 Persons
La lettre de Zarif à Mogherini  : Téhéran en annonce les détails

Téhéran (IRNA) - Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, vient d’annoncer les détails sur la lettre du Chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif, envoyée, jeudi, à l’adresse de la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité, Federica Mogherini.

« Le ministre iranien des Affaires étrangères a adressé aujourd'hui une lettre à la haut représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de Défense, Federica Mogherini, où il a affirmé qu'en raison des conséquences du retrait américain du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien (PGAC) et de la réimposition des sanctions à l’Iran, ainsi que de l'incapacité des trois pays européens à remplir leurs obligations réciproques envers Téhéran relatifs à l’Accord et aux Déclarations publiées par la Commission mixte (à l’issu du retrait US), la République islamique d’Iran suspendra, à partir d’aujourd’hui (jeudi 5 septembre 2019) tous ses engagements vis-à-vis du PGAC dans le domaine de la recherche et du développement nucléaires », a déclaré Seyyed Abbas Moussavi, rapporte le Service de la presse du ministère.

Moussavi a ajouté: « La lettre insiste sur le fait que cette mesure était en stricte conformité avec les droits de l'Iran liés au PGAC, et en particulier avec son article 36, et en réponse aux vastes et perpétuelles violations de l’Accord multilatéral de 2015 au cours des 16 derniers mois. Les détails techniques et opérationnels des engagements de l'Iran en matière de recherche et de développement dans le nucléaire seront par la suite communiqués à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Selon le diplomate, Zarif a souligné à la fin de sa lettre que la République islamique est prête à poursuivre le dialogue avec les partis restants dans le PGAC et cela à tous les niveaux afin de démontrer sa bonne volonté.  Si d’autres parties signataires de l’Accord remplissent  pleinement les obligations qui leur incombent en vertu du PGAC, l’Iran reviendra à son tour dans le respect de ses engagements relatifs au  Pacte multilatéral nucléaire ».

Le ministre iranien des Affaires étrangères avait précédemment annoncé ce jeudi 5 septembre depuis l’aéroport de Jakarta en Indonésie, l'envoi d'une lettre de le la part de l’Iran à madame Mogherini.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 5 =