Covid-19 : « La levée des sanctions est nécessaire » pour contrer la propagation du virus (Représentant d’Iran à l’ONU)

Téhéran (IRNA)- Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Madjid Takht-e Ravantchi, a souligné la nécessité de lever les sanctions unilatérales qui minent la capacité des pays cibles à lutter contre la pandémie mortelle du coronavirus.

S’exprimant jeudi (heure locale)  lors d'une réunion du Conseil de sécurité, qui a eu lieu pour examiner les impactes du coronavirus, Madjid Takht-e Ravantchi  a déclaré : « Les maladies pandémiques avec des taux de mortalité élevés ont des effets négatifs sur la situation économique et sociale des pays touchés.

Pour le diplomate iranien ces effets   indirects socio-économiques de la maladie sont   potentiellement   beaucoup   plus dévastateurs que ses effets directs.

À cet égard, il a souligné certains problèmes sérieux qui se sont posés à la suite de la propagation du coronavirus dans la région, en particulier dans les pays vulnérables tels la Syrie et le Yémen.

« La situation a été exacerbée par les récentes sanctions unilatérales des États-Unis contre le peuple syrien, ainsi que par le blocus continu des ports et des aéroports yéménites », déplore le représentant iranien à l’ONU.

S’attardant aussi sur la situation délicate de l’Iran le diplomate a souligné : « L'Iran, en tant que pays touché par le coronavirus et également ciblé par les sanctions américaines, est conscient à quel point ces restrictions, en empêchant l'importation d'équipements médicaux et pharmaceutiques, affaibliront la réponse des pays cibles à la crise. »

« Ces sanctions unilatérales ciblent en pratique les patients et montrent à quel point les restrictions sont immorales, inhumaines et illégitimes », déploré encore le représentant d’Iran à l’ONU.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 8 =