Zanganeh: L'Iran n'a pas besoin de permission pour revenir sur les marchés pétroliers

Téhéran (IRNA) – "L'Iran n'a pas besoin de permission pour revenir sur les marchés pétroliers car il en a le droit indéniable. L'exportation de 2,3 millions de barils par jour est un objectif réalisable.", a déclaré le ministre iranien du Pétrole.

En marge de la cérémonie du démarrage des forages de la phase 11 du champ Pars du sud, Bijan Zanganeh a déclaré: "Si les sanctions sont levées et les ressources financières sont fournies pour réhabiliter des puits dont la production a été réduite, l'exportation de 2,3 millions de barils est tout à fait possible."

Soulignant que l'OPEP a la sensibilité et l'engagement nécessaires pour maintenir les prix, le ministre iranien du Pétrole a ajouté: "Le pétrole iranien a ses clients sur les marchés et les prix ne baisseront pas. L'Iran n'a pas besoin de permission pour revenir sur les marchés pétroliers car il en a le droit."

Concernant la possibilité du retour des sociétés étrangères, y compris Total, dans le cas de la levée des sanctions, Zanganeh a précisé: "D'abord, les États-Unis doivent retourner au JCPOA, puis nous parlerons de cette question".

Concernant le développement des gisements communs, le ministre du Pétrole a également souligné: "Actuellement, l'accent est mis sur les champs Bilal, Farzad, Kish et Pars du sud dans le secteur gazier, et aux champs Karoun de l'ouest, Djufair et Sepehr dans le secteur pétrolier."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha