Ministre iranien des Renseignements: le ciel d'Iran n'est plus sûr pour les avions de chasse américains

Téhéran (IRNA)- "Les ennemis cherchent à perturber la sécurité du pays, mais la République islamique d'Iran se trouve dans une des périodes les plus sûres de son histoire.", a déclaré Mahmoud Alavi.

Dans une interview télévisée à l'occasion du 42e anniversaire de la Révolution islamique, le ministre iranien des Renseignements a décrit la situation sécuritaire du pays.

Mahmoud Alavia déclaré: "Les bombardiers B-52 ont volé pendant 36 heures et les Américains ont déployé leur porte-avions dans l'océan Indien pour éviter d'être frappées par les missiles iraniens. Mais la démonstration de la puissance de nos forces armées à ce moment les a rendus douteux dans leurs opérations car si leurs avions de chasse volaient de n'importe quel aéroport dans n'importe quel pays, l'aéroport et les installations de ce pays seraient rasés au sol, donc leurs avions de chasse n'ont pu quitter aucun pays sauf leurs porte-avions."

"Les Américains ont compris avec l'abattage de leur drone ultramoderne que le ciel iranien n'est pas sûr pour leurs avions de chasse.", a ajouté le ministre iranien des Renseignements.

"Les Américains pensaient que s'ils se rendent dans l'océan Indien ils sortent de notre portée. Mais lorsqu'une cible mobile a été détruite lors d'un exercice de l'Unité de missiles du CGRI à une distance de 1800 km, ils ont réalisé que s'ils font une erreur, leur porte-avion sera visé, et quand les Américains ont saisi leur vulnérabilité, ils ont abandonné leur projet.", a précisé Mahmoud Alavi.

"Maintenant, les services de renseignement de certains pays de la région nous contactent et nous demandent de l'aide pour reprendre leurs relations avec la République islamique d'Iran.", a souligné ce membre du gouvernement iranien.

"Maintenant, les mêmes pays qui ont conseillé l'anti-iranisme aux Américains conseillent aujourd'hui aux Américains de s'entendre avec l'Iran. Cela est le résultat de la résistance du peuple iranien et la puissance de nos forces armées.", a conclu le ministre iranien des Renseignements.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha