16 avr. 2021 à 19:41
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84297424
0 Persons
L'Iran produit le premier lot d'uranium enrichi à 60%

Téhéran (IRNA)- Les scientifiques iraniens ont réussi à produire le premier lot d’uranium enrichi à 60% du pays à Natanz quelques jours après que cette installation nucléaire a été victime d’une attaque terroriste, ont déclaré de hauts responsables.

Un enrichissement à 60% est actuellement en cours à l'installation nucléaire de Shahid Ahmadi Roshan à Natanz, a déclaré vendredi le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Ali Akbar Salehi.

Salehi a déclaré que tout niveau d'enrichissement est désormais possible pour l'Iran, ajoutant que malgré le récent sabotage, l'enrichissement se poursuit dans l'installation de Natanz.

Salehi a déclaré que tout niveau d'enrichissement est désormais possible pour l'Iran, ajoutant que malgré le récent sabotage, l'enrichissement se poursuit dans l'installation de Natanz.

Il a déclaré que l'enrichissement à 60% avait été achevé en deux jours. «La production d'uranium enrichi à 60% est actuellement de 9 grammes par heure», a déclaré Salehi.

L'enrichissement de 20 pour cent qui était déjà en cours dans l'installation se poursuit parallèlement à l'enrichissement de 60 pour cent, a-t-il dit, ajoutant que "le site de Natanz est toujours debout et avance vigoureusement".

«L'un des éléments dissuasifs est la disponibilité de nos jeunes pieux qui résolvent immédiatement le problème chaque fois que l'ennemi crée un accident et font également quelques pas en avant», a déclaré Salehi.

L'annonce est intervenue quelques jours après que l'Iran a informé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) d'un plan pour commencer un enrichissement à 60% d'uranium, à la suite de ce que l'Iran a appelé le «terrorisme nucléaire» contre Natanz.

Salehi a déclaré que l'enrichissement à un niveau de pureté de 60% avait différentes applications, dont l'une pour la production de radiopharmaceutiques.

La production est possible avec un enrichissement de 20%, mais «à mesure que la richesse augmente, notre efficacité augmente et la quantité de molybdène augmente également, tandis que le temps de production devient plus court et le processus plus facile», a-t-il ajouté.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 14 =