Amir Abdollahian exhorte Londres à rembourser sa vieille dette vis-à-vis de l'Iran

Téhéran - IRNA - Le ministre iranien des Affaires étrangères, lors d'une rencontre avec son homologue britannique, Liz Truss, ce mercredi à New York, a appelé à la mise en œuvre du remboursement d’une dette britannique vis-à-vis de l’Iran vieille de quatre décennies.

Selon l’IRNA, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, et la nouvelle ministre britannique des Affaires étrangères, Elizabeth Truss, ont discuté mercredi après-midi 22 septembre, des questions bilatérales, du Plan global d’action conjoint sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC) et de la situation afghane en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

Lors de la rencontre, le Chef de la diplomatie iranienne déclarant que la reconstruction des relations bilatérales nécessite des « mesures sérieuses », a insisté sur l’impératif de la mise en œuvre du remboursement d’une dette britannique, vieille de quatre décennies, vis-à-vis de l'Iran.

S’attardant sur l’échec de la partie européenne à remplir ses obligations liées à l’accord multilatéral nucléaire de 2015 envers l’Iran, après le retrait unilatéral des Etats-Unis du pacte, Amir Abdullahian a souligné : « Il est nécessaire que la Grande-Bretagne fasse attention au fait que remplir ses obligations (vis-à-vis de l’Iran) est le seul moyen de reconstruire les relations bilatérales, et Téhéran saura répondre de manière appropriée à toute mesure positive et constructive. »

Les deux parties se sont également penchées sur des questions consulaires, y compris la question des prisonniers ayant la double nationalité.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha