19 oct. 2021, 23:36
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84510741
0 Persons
Lancement du Festival international du court métrage de Téhéran

Téhéran (IRNA)- Le 38e Festival international du court métrage de Téhéran (TISFF) s'est ouvert mardi pour organiser sa première édition après que les Oscars ont accepté d'inscrire le festival comme un événement dont les récompenses peuvent qualifier un film pour les Oscars.

«Cette année, le TISFF a été approuvé par les Oscars, c'est donc le troisième festival en Asie occidentale et le septième en Asie qui peut qualifier un film pour les Oscars», a déclaré le directeur du TISFF, Sadeq Musavi, lors de la cérémonie d'ouverture du festival.

Une trentaine de films du monde entier seront projetés dans la section officielle du festival. Cinq films de cinéastes iraniens sont en compétition dans cette catégorie.

Un point culminant des courts métrages iraniens est « The Fourth Wall », lauréat du prix Zlatko Grgic à l'Animafest Zagreb en Croatie.

Réalisé par Mahbubeh Kalai au Centre du film documentaire et expérimental, le film traite de la maison et de la famille, des relations, des désirs, des souhaits. Tout est résumé dans une cuisine.

Le garçon bègue est seul là, jouant avec son imagination.

« I Won't Remain Alone », le meilleur court métrage documentaire du Festival du film Religion Today en Italie, est un autre film iranien.

Dans ce documentaire réalisé par Yaser Talebi, un couple de personnes âgées handicapées vivant dans un petit village du nord de l'Iran fait face à une tragédie insondable lorsque leur plus jeune fils tombe dans le coma après un accident.

Défiant les traditions islamiques d'enterrement, surmontant les problèmes de bureaucratie et transformant la dévastation en espoir, les parents acceptent de faire don des organes de leur fils.

Cinq ans après leur décision courageuse, une équipe de tournage leur rend visite et enregistre leur lent chemin de réconciliation avec la mort – ou plutôt, leur connaissance de la vie éternelle.

«Cylinder» d'Amir Pazirofteh est également en compétition au festival.

Dans ce film, un adolescent, quels que soient son intérêt et son talent pour le football, doit obéir à un père obsédé par l'argent. Le père empêche son fils d'aller à la compétition de football par tous les moyens.

Finalement, après une lutte constante, le jour du match arrive et le garçon décide d'atteindre le match final de toutes les manières possibles avec l'aide de son ami.

Des dizaines de films seront également projetés dans d'autres sections du festival, qui se déroulera jusqu'au 23 octobre.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha