L'Iran est prêt à élargir ses relations bilatérales avec le Koweït et à mener des pourparlers régionaux (Amirabdollahian)

Téhéran (IRNA)- La République islamique d'Iran est prête à élargir ses relations bilatérales avec le Koweït et à mener des pourparlers régionaux, a affirmé le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian.

Vendredi, lors d'un appel téléphonique avec le ministre koweïtien des Affaires étrangères, le cheikh Ahmed Nasser Al Mohammed al-Sabah, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian a félicité le gouvernement et le peuple du Koweït pour l'arrivée du mois sacré du Ramadan.

Les deux parties ont également discuté et échangé des points de vue sur des questions d'intérêt commun, notamment les relations bilatérales et les développements régionaux et internationaux.

Le haut diplomate iranien a déclaré que l'Iran était prêt à améliorer ses relations avec le Koweït et à dialoguer avec les pays de la région.

Amir-Abdollahian a déclaré que l'administration iranienne, conformément à sa politique d'expansion totale des relations avec les voisins, met l'accent sur la coopération pratique entre les pays de la région en plus du dialogue.

«Nous considérons que la coopération régionale est bénéfique pour la sécurité, le progrès et le développement dans la région.»

En plus, le ministre iranien des Affaires étrangères a expliqué le dernier état des pourparlers de Vienne sur la levée des sanctions à son homologue koweïtien.

Se référant à la trêve récemment annoncée par l'ONU au Yémen, Amir-Abdollahian a déclaré que la République islamique d'Iran se félicitait de l'établissement d'un cessez-le-feu au Yémen et a en outre souligné la nécessité de lever complètement le blocus pour envoyer de l'aide humanitaire au Yémen.

Koweït déterminé à renforcer ses relations avec Téhéran

Al-Sabah a déclaré que Koweït était déterminée à renforcer ses relations avec Téhéran.

En réponse à la nécessité de définir la frontière maritime et d'exploiter les zones partagées, le ministre koweïtien des Affaires étrangères a annoncé que son pays était prêt à reprendre les pourparlers judiciaires entre les deux pays.

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, pour sa part, a exprimé l'espoir que la trêve négociée par l'ONU au Yémen préparerait le terrain pour des pourparlers intra-yéménites et la fin du conflit.

Le dirigeant koweïtien a également invité le ministre iranien des Affaires étrangères à se rendre au Koweït pour renforcer les relations mutuelles.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha