16 avr. 2020 à 01:23
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83752770
0 Persons
L’ONU réitère son appel à la levée des sanctions américaines contre l'Iran

New York (IRNA)-« Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, réitère sur le fait que les Etats-Unis doivent lever leurs sanctions unilatérales visant l’Iran, en cette période de crise sanitaire, pour aider l’Iran dans sa lutte contre la pandémie mortelle du coronavirus », a déclaré le porte-parole des Nations-Unies, Stephane Dujarric.

En réponse à une question posée mercredi 15 avril par le journaliste de l’IRNA, sur une éventuelle réaction concrète du Secrétaire général de l’ONU à la stratégie de Washington qui reste campé sur ses positions unilatérales et qui insiste sur le maintien des sanctions illégales anti-iranienne, malgré les appels multiples de l’ONU et de la communauté internationale à la levée des restrictions en cette période de crise sanitaire provoquée par le Covid-19, et qui est allé même plus loin en sanctionnant l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le porte-parole  des Nations-Unies, Stephane Dujarric a indiqué : « « La position du Secrétaire général  de l’ONU sur les sanctions a été très claire. Il a souligné que les sanctions ont eu un effet évident sur la capacité des pays à répondre à la crise du coronavirus et devraient être levées ».

« Il a pris cette position publiquement et en a parlé dans des entretiens privés avec certains membres des Nations Unies qui ont imposé des sanctions unilatérales », a ajouté Dujarric.

Non seulement le régime américain n'a pas réduit son terrorisme économique à la suite de l'épidémie de coronavirus, mais il a saisi toutes les occasions pour augmenter la pression sur le peuple iranien.

La dernière décision des États-Unis contre Téhéran était de faire pression sur le Fonds monétaire international (FMI) pour bloquer l'octroi d'un prêt à l'Iran, qui est un membre officiel de l’institution internationale.

La République islamique d'Iran a souligné à plusieurs reprises que les « mesures terroristes américaines » sapent sa lutte contre la maladie pandémique. Une politique qui risque grandement d’intensifier la crise sanitaire et de représenter ainsi une menace pour l'humanité.

En pleine crise du coronavirus, le Président milliardaire américain, Donald Trump, a annoncé, mardi 14 avril, qu'il suspendait la contribution des Etats-Unis au budget de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le président milliardaire américain multipliait ces derniers jours les critiques contre l'organisation, coupable à ses yeux d'avoir commis de nombreuses « erreurs » dans sa gestion de l'épidémie.

Pour le président des Etats-Unis qui a livré un long et violent réquisitoire contre cette agence de l'ONU, l'OMS est « complaisante » avec la Chine.

                                             

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 5 =