«Nous sommes capables de gagner la guerre économique contre l'ennemi», assure le président Rohani

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rohani, a déclaré que grâce à la coordination entre les piliers du système et en tirant parti des capacités et en établissant les plans nécessaires pour surmonter les problèmes économiques, nous sommes en mesure de gagner la guerre économique menée par l'ennemi en pratiquant les types d'embargos les plus sévères.

S'exprimant dimanche lors de la 156e session du conseil de coordination économique du gouvernement, le président Hassan Rohani a déclaré: " Les directives du Guide suprême sur les problèmes économiques du pays et l'élaboration des politiques et la planification dans ce domaine impliquent les politiques principales et générales du pays, montrant aux décideurs économiques du gouvernement la voie et renforcent les gestionnaires économiques ».

Le Président a déclaré: « Les réalités économiques du pays montrent qu'en tirant parti des capacités économiques et de la coordination entre tous les organes du pays et de la cohésion dans la gestion et la mise en œuvre de programmes coordonnés, nous pouvons sortir de goulots d'étranglement sans précédent dus à la pression maximale des ennemis dans la guerre économique ».

Faisant référence à la feuille de route conçue dans la macro-économie du pays, Rohani a déclaré: "Le principal objectif de la guerre économique imposée par les ennemis sur cette terre est de créer hâte et désordre dans la gestion du pays, et nous devons neutraliser cette conspiration des ennemis par des décisions rationnelles basées sur des macro-ressources et un consensus national".

Le président a poursuivi: "Les ennemis s'attendaient à ce qu'après la propagation du coronavirus et les restrictions causées par l'imposition de leurs sanctions inhumaines, l'économie du pays connaisse des troubles graves et incontrôlables et soit confrontée à un danger".

«Malgré toutes les restrictions et pressions exercées sur la population, ce qui se fait aujourd'hui dans le domaine des moyens de subsistance, des capitaux et des marchés des changes, de la liquidité et de l'octroi de prêts à diverses entreprises pour renforcer la production et se concentrer sur la satisfaction des besoins fondamentaux de la population et des matières premières matériaux, sont le résultat de la grâce de Dieu et des efforts 24 heures sur 24 pour l'élaboration des politiques, la gestion du personnel et du département, le soutien du peuple et la performance positive des dirigeants économiques du pays », a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =