L’industrie pétrochimique d’Iran cible une croissance de 25 milliards de dollars

Téhéran (IRNA)- « Avec l'achèvement des derniers plans de « bond de production » prévu pour l’année prochaine (l’année civile iranienne de 1400 entre mars 2021 et mars 2022) par l’industrie pétrochimique nationale, la capacité totale de ce secteur avec une croissance de 80% par rapport à 2013, atteindra 100 millions de tonnes par an pour une valeur de 25 milliards de dollars », a déclaré ce jeudi le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh.

Bijan Namdar Zanganeh qui s’exprimait ce jeudi 26 novembre lors de la cérémonie de la mise en exploitation des projets nationaux du ministère du Pétrole, tenue en visioconférence en présence du Président de la République islamique, Hassan Rohani, a ajouté: « Au cours des sept dernières années, la production de l'industrie pétrochimique a considérablement augmenté et, aujourd'hui, l'objectif principal du ministère du Pétrole dans le secteur pétrochimique est de mettre fin au commerce des matières premières (brut), développer la chaîne de valeur et de répondre aux besoins nationaux. »

Il a déclaré : « Le troisième bond dans cette industrie est en cours, au cours duquel une production de 133 millions de tonnes d'une valeur finale de 37 milliards de dollars est prévue d’ici quatre ans et la plupart de ses projets associés sont en cours de réalisation. »

Lire aussi: L'Iran peut répondre aux besoins de la région et du monde «moins cher» (Rohani)

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 1 =