La lâcheté d’assassiner les dirigeants étrangers, est la monnaie courante américano-sioniste (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, réagissant à certains médias américains qui répandent de fausses informations a déclaré : « La lâcheté d’assassiner les dirigeants étrangers est la monnaie courante dans la manière américano-sioniste. C'est une étiquette digne de vous et non pas de l'Iran»

Dans un tweet posté le vendredi premier janvier, Saïd Khatibzadeh en réaction aux « fake news », ces fausses informations répandues par certains médias américains a déclaré que la lâcheté d’assassiner les dirigeants étrangers est une « marque de commerce » propre à l’axe américano-israélien et non à l'Iran.

Pour le diplomate il revient au « Washington Times » (bouc émissaire de la presse conservatrice américaine) de faire preuve du professionnalisme et de cesser la manipulation de l'information au service d’une hystérie iranophobe.

Saïd Khatibzadeh faisant allusion à la publication des articles recommandés par le groupuscule terroriste et illégitime des Monafeqine (l’Organisation des Moudjahiddines-e-Khalq (OMK), un groupuscule terroriste très honni par le peuple iranien) en échange d'argent, a ironiquement ajouté que les lecteurs du journal américain « méritent mieux ! ».

 Le tweet du porte-parole de la diplomatie iranienne est intervenu après que le Washington Times eut déformé mercredi les propos du Président iranien Hassan Rohani et a faussement affirmé qu'il avait émis une menace de mort contre la vie de son homologue américain sortant Donald Trump.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
7 + 9 =