Accord nucléaire : « la rationalité triomphe » au Conseil des gouverneurs, se félicite la mission d'Iran à Vienne

Londres (IRNA)- Réagissant à l'annonce par la Troïka européenne (France, Royaume-Uni, Allemagne) d’avoir renoncer à sa résolution contre l'Iran au Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), le représentant de l'Iran à Vienne, Kazem Gharibabadi, a déclaré que « la rationalité » a finalement prévalu.

Selon IRNA, s’exprimant aux micros des journalistes ce jeudi 4 mars, l’ambassadeur et représentant permanent d’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne, a déclaré « Grâce aux efforts diplomatiques considérables, le processus de l’adoption d'une résolution anti-iranienne au sein du Conseil des gouverneurs a été arrêté».

Fustigeant les actions à des fins politisées et l’utilisation abusive de l’AIEA pour arracher des concessions lors des négociations « marchandées », le diplomate iranien a salué la vigilance dont ont fait preuve les membres de l'AIEA, en particulier le Conseil des gouverneurs et le Directeur général.

Le représentant d’Iran à Vienne se félicite également des efforts censés pour éviter les tensions inutiles et pour préserver les opportunités en faveur de la diplomatie.

Certains médias avaient rapporté ces derniers jours que les États-Unis et les trois pays européens restants à l’accord multilatéral sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC) avaient l'intention de soumettre un projet de résolution anti-iranienne au Conseil des gouverneurs de l'AIEA fustigeant Téhéran pour avoir suspendu ses actions qu’il faisait jusqu’ici à titre volontaires dans le cadre du Pacte.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha