8 avr. 2021 à 17:33
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84288757
0 Persons
Le Président Rouhani réaffirme le soutien de l’Iran au multilatéralisme

Téhéran (IRNA)- S'adressant à une réunion virtuelle du sommet D-8, le président iranien Hassan Rouhani a déclaré que le renforcement du multilatéralisme était l'une des principales priorités de la politique étrangère de Téhéran, et a exprimé son soutien aux efforts collectifs des pays en développement pour mettre en place un système économique international équitable.

Le président iranien a prononcé jeudi un discours en ligne lors du 10e Sommet D-8, organisé par vidéoconférence.

Organisé par le gouvernement du Bangladesh, le sommet en ligne a suivi les réunions du 19e Conseil des ministres des Affaires étrangères et de la 43e Commission.

D-8, également connu sous le nom de Developing-8, est une organisation de coopération au développement entre l'Iran, le Bangladesh, l'Égypte, l'Indonésie, la Malaisie, le Nigéria, le Pakistan et la Turquie.

Le président Rouhani a déclaré: «Suite à la catastrophe du COVID-19, l'unilatéralisme, le terrorisme économique et la manière dont ils ont été traités font partie des problèmes qui ont souillé les traits de la communauté internationale».

«Des actions comme celles-ci visent non seulement illégalement des gouvernements souverains et des nations indépendantes, mais constituent également une menace sérieuse pour les réalisations de la communauté internationale. De plus, le monde de l'islam est tombé en proie à l'islamophobie organisée. Cette islamophobie organisée a non seulement ciblé les valeurs sublimes de l'islam, mais elle a également entraîné des conséquences économiques et de développement négatives plus larges pour les pays musulmans », a-t-il poursuivi.

Le renforcement du multilatéralisme est l’une des principales priorités de la politique étrangère de la République islamique d’Iran. Du point de vue du développement économique également, nous avons invariablement soutenu l’effort collectif des pays en développement et harmonisés pour un système économique international juste et non discriminatoire. Le but ultime de tous ces efforts collectifs et légitimes des pays en développement est de parvenir à une croissance économique, à un développement équilibré, au bien-être public et à la prospérité, à préserver les valeurs et cultures nationales et à garantir un statut décent dans les relations internationales, a souligné le président.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 8 =