Négociations JCPOA: une pause jusqu'à vendredi pour conclure les discussions (Araghchi)

Téhéran (IRNA) - "Les négociations sur le JCPOA avancent, mais nous avons décidé d'y mettre une pause jusqu'à vendredi afin de conclure les discussions déjà menées pour avoir une vision plus approfondie. Dans certains domaines, nous sommes entrés dans la phase de l'écriture du texte.", a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Abbas Araghchi a déclaré à l'issue de la réunion de la Commission mixte du JCPOA: "C'est le troisième cycle de pourparlers à Vienne et aujourd'hui nous avons décidé d'y mettre une pause pour conclure les discussions déjà menées. Les négociations de ce cycle se sont déroulées à divers niveaux intensifs, et les points de convergences et de désaccords sont bien connus."

"Les désaccords liés à la question nucléaire et aux sanctions sont devenues plus claires pour les parties. Dans ces deux cas, nous avons de petits points techniques qui doivent être approfondis. Dans certains domaines, nous sommes entrés dans l'écriture du texte, ce qui fait avancer le travail lentement car le travail sur le document final nécessite sa propre précision.", a ajouté le chef des négociateurs iraniens à Vienne.

"Bien que la tendance soit progressive dans les négociations, nous ne pouvons toujours pas prédire quand nous parviendrons à un accord. Le principe de l'accord, selon nous, est basé sur les positions de la République islamique mais les autres parties ont également leurs propres positions et il n'est pas facile de rapprocher les positions de toutes les parties engagées.", a précisée Abbas Araghchi.

"Nous avons décidé d'avoir une conclusion sur les sujets déjà négociés, et après les avoir examinés dans les capitales, nous reprendrons les discussions ce vendredi.", a annoncé le numéro deux de la diplomatie iranienne.

"Les négociateurs iraniens insistent sur le fait que les sanctions sur le secteur d'énergie ou l'industrie automobile, les assurances et les ports soient levées, et il y a un accord à cet égard. De plus, des négociations sont en cours pour lever les autres sanctions sur les individus et les institutions. Il existe une liste des sanctions, et nous avons atteint à un consensus sur la levée de la majorité des éléments de cette liste, mais d'autres éléments sont toujours sur la liste.", a conclu le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =