Araghchi: Les négociations à Vienne se poursuivront jusqu'à ce que les intérêts de l’Iran soient acquis

Londres (IRNA) - Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré mardi à l'issue de la réunion de la Commission mixte du JCPOA à Vienne: « Les négociations sur la relance de l'accord nucléaire se poursuivront jusqu'à ce que les intérêts du pays soient acquis. »

Selon le correspondant de l’IRNA à Londres, Abbas Araghchi, qui préside la délégation iranienne aux pourparlers de Vienne dans le cadre de l’accord nucléaire, a déclaré dans une interview: « Aujourd'hui, le cinquième cycle des négociations de la Commission mixte du JCPOA qui se compose de l'Iran et des pays du P4 + 1, a commencé mardi. Nous avons d'abord eu une réunion de la commission mixte. Les dialogues se poursuivront par les groupes de travail dans les deux domaines concernant les activités nucléaires et la levée des sanctions, et un troisième groupe de travail se focalise sur la manière de mettre en œuvre les engagements. »

"Toutes les parties ont pris sérieusement part à ces pourparlers. De nombreuses délégations espèrent que ce cycle pourra être le dernier cycle de négociations et nous parviendrons à une conclusion finale. Nous pouvons avoir un tel espoir, mais nous devons être un peu prudents. », a ajouté Araghchi.

« Les questions qui restent à finaliser et à trancher sont toujours des questions importantes, bien sûr, le nombre de ces points de désaccords a diminué et dans les périodes précédentes, nous avons parcouru un long chemin dans la rédaction du texte. Nous pouvons aller plus loin, mais les quelques problèmes qui restent à trancher sont encore des problèmes clés qui doivent être résolus. », a souligné ce haut diplomate iranien.

« Je dois répéter que toute décision sera finalement prise à Téhéran. Notre tâche en tant qu'agents de l’État iranien est de faire avancer les questions dans la première ligne des négociations, puis d'en rendre compte. Les décisions finales sont prises à Téhéran par les autorités compétentes. », a précisé Abbas Araghchi.

"L'important est que les intérêts nationaux de l'Iran doivent être soigneusement observés dans les négociations. Ces exigences de la partie iranienne doivent être satisfaites dans les documents finaux.", a insisté le numéro deux de la diplomatie iranienne.

"Tant que les négociations seront nécessaires, elles se poursuivront. Nous ne sacrifierons pas la précision à la vitesse, nous ne sacrifierons pas les intérêts à la vitesse. Nous ne nous précipiterons pas inutilement et en même temps nous ne prolongerons pas les négociations illogiquement. Pour nous, le temps n'est pas le facteur principal, pour nous, garantir les intérêts du pays est le critère essentiel, et les négociations se poursuivront jusqu'à ce que les intérêts de l’Iran soient garantis. », a conclu le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha