Le peuple ukrainien est «victime» de la mauvaise politique américaine, déplore le Président Raïssi

Téhéran (IRNA) – Le Président de la République islamique d’Iran (RII) a qualifié ce dimanche soir le peuple ukrainien de « victimes de la mauvaise politique états-unienne » et a souligné : « La RII est opposée à la guerre et mettre fin au conflit le plus rapidement possible est à tout moment au profit des nations car il réduit les menaces, les dégâts, et les problèmes que peuvent subir les gens. »

Le Président Raïssi s’attardant lors d’une réunion du cabinet ce dimanche 6 mars, sur les déplacements à l'étranger des ministres et des représentants du gouvernement et ses effets productifs dans le développement et le renforcement des relations avec les pays, a déclaré : « Les problèmes soulevés lors des visites officielles des représentants et des fonctionnaires du gouvernement dans les pays doivent être poursuivis sérieusement afin que la nation puisse bénéficier des avantages de ces rencontres ».

Le Président du Conseil suprême de la Sécurité nationale réagissant aux dernières évolutions des négociations sur la levée des sanctions à Vienne a indiqué : « Le ministère des Affaires étrangères et l'équipe négociatrice de la RII suivent les pourparlers avec effort, mais le gouvernement ne veut pas et ne voudra point lier son action aux résultats des négociations ni au Plan global d’action conjoint sur le nucléaire de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais).

Affirmant que la politique étrangère de l’Iran ne se limite pas au PGAC, mais en est un défi, le Président Raïssi a ajouté : « La clé du succès du 13e gouvernement au cours des six derniers mois était de résoudre tous les problèmes, y compris les problèmes liés à la politique étrangère et le système bancaire et le pétrole.

« Le gouvernement n'a jamais fait attendre aucun de ces secteurs  », a insisté Ebrahim Raïssi.

Plus loin dans ses propos, le Président a évoqué les crises régionales dont notamment celle de l’Ukraine pour dire : « « Le peuple ukrainien, tout comme le peuple afghan, yéménite et irakien, est victime de la politique diabolique des États-Unis ».

« La République islamique d'Iran, comme l'a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique, est définitivement contre la guerre. La guerre devrait se terminer dès que possible. C'est dans l'intérêt de la région et des nations, car cela réduira les dangers, les dégâts et les problèmes des populations », a-t-il conclu.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha