Déblocage des avoirs gelés de l’Iran : des accords conclus ne sont pas liées aux États-Unis (Porte-parole)

Téhéran - IRNA - le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré : « Des accords ont été conclus sur le déblocage d'une partie des avoirs gelés de l'Iran ne sont pas liées aux Américains et nous ne leur permettrons pas d'entrer ».

Selon l'IRNA, lors d'une conférence de presse avec des journalistes, Saeed Khatibzadeh a déclaré sur les questions restantes dans les pourparlers de Vienne : « Les questions des pourparlers de Vienne sont bien clarifiées pour toutes les parties, nous ne serons d'accord sur rien tant que nous ne serons pas d'accord en général, il y a toujours des problèmes et il n'y a pas de changement à JCPOA, et lorsque les questions restantes seront résolues, nous pourrons dire qu'un accord est disponible ».

« Ce qui est discuté à Vienne est conforme à toutes les dispositions de JCPOA, et les deux documents de JCPOA et la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU sont les critères, et l'échange de messages entre Téhéran et Washington se fait par l'intermédiaire d'Enrique Mora » a-t-il ajouté.

« L’atmosphère des pourparlers de Vienne, actuellement, n'est pas négative, car l'Iran et les autres parties ont fait de leur mieux et attendent une réponse appropriée de Washington pour répondre aux préoccupations » a noté Khatibzadeh.

Concernant le déblocage des avoirs gelés de l’Iran, le porte-parole de la diplomatie iranienne a déclaré : « le déblocage des avoirs gelés de l’Iran est le retour de l'argent qui provient de l'exportation de biens et de services et n'a rien à voir avec pays tiers, quoi que l'Iran exporte, il reçoit son argent, nous avons fourni des explications sur le déblocage des avoirs gelés de l’Iran et nous ne permettrons pas aux États-Unis d'intervenir ».

« Ce que nous faisons s'inscrit dans le contexte des intérêts incontestés du peuple iranien » a-t-il souligné.

En réponse à une question sur les propos de l'ambassadeur d'Ukraine à Téhéran, Saeed Khatibzadeh a déclaré : « concernant la guerre en Ukraine, la position de la République islamique d'Iran est claire, nous avons à plusieurs reprises déclaré notre opposition au principe de la guerre, alors que les racines de cette crise doivent faire l'objet d'une enquête sérieuse, l'adhésion à la Charte des Nations Unies, la mise en œuvre des accords internationaux et le dialogue sont la solution à la crise ukrainienne ».

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha