24 juil. 2019 à 13:40
Journalist ID: 2395
Code d'info: 83409837
0 Persons
Iran: Saint-Thaddée prêt à accueillir la grande messe arménienne de Badarak

Téhéran (IRNA)- Ce jeudi 25 juillet, des milliers de pèlerins du monde chrétien seront chaleureusement accueillis en Iran pour assister à la messe arménienne de Badarak, célébrée comme chaque année dans le monastère de Saint-Thaddée dans la province iranienne de l’Azerbaïdjan occidental sur une période de trois jours étalés entre le 25 et le 27 juillet.

La 65e édition de cette cérémonie religieuse se déroulera à Qara Kelisa également connue sous le nom d'église Saint-Thaddée, dans le comté de Chaldoran, dans le nord-ouest de l'Iran du 25 au 27 juillet pendant le mois le plus chaud du calendrier iranien, mordad, mais les pèlerins convergeant vers ce haut lieu de prière et de recueillement bénéficieront de la fraîcheur régnant dans cette province de l’extrême-nord de l’Iran.

Pendant les trois jours que dureront les célébrations, les fidèles venus de diverses régions du monde y compris l'Arménie, la Syrie, le Liban, les Pays-Bas, la France, l'Autriche, l'Allemagne et le Canada s’adonneront sereinement à leurs différents rites et rituels allant des simples prières journalières au sacrifice d’animaux en passant par le baptême des nourrissons, qui est l’un des sept sacrements respectés par la plupart des Églises chrétiennes.

En accomplissant leurs rituels et en allumant des cierges, les pèlerins espèrent expier leurs fautes en demandant la rémission de leurs péchés.

La présence de pas moins de cinq mille frères de conviction chrétienne accuillis chaque année à cette occasion en Iran et qui s’adonnent librement à la pratique de leur religion est une preuve incontestable que la fraternité et le respect sont des éléments fondamentaux de l’islam et que les minorités religieuses vivent en paix dans ce pays islamique.

La tenue annuelle des cérémonies religieuses de la communauté arménienne démontre que tous les Iraniens se côtoient et coexistent pacifiquement en dehors de toute considération ethnique et religieuse.

Les Arméniens pensent que Qara Kelisa fut la première église du monde et fut construite en 68 avant JC par l'un des apôtres de Jésus, Saint Thaddeus, qui se rendit en Arménie, alors dans l'empire perse, pour prêcher les enseignements du Christ.

Qara Kelisa, également connue sous le nom d'église Saint-Thaddée, dans le comté de Chaldoran, dans le nord-ouest de l'Iran, est l'un des monuments chrétiens les plus anciens et les plus remarquables d'Iran qui conserve une grande importance pour la communauté orthodoxe arménienne du pays.

L'église est composée de deux parties: une structure noire, le bâtiment d'origine de l'église d'où elle tire son nom et une structure blanche, l'église principale, qui a été ajoutée à l'aile ouest du bâtiment d'origine en 1810 de notre ère.

Une ancienne chapelle à deux kilomètres au nord-ouest de l'église aurait été le lieu où la première femme chrétienne, Sandokh, aurait été martyrisée. On pense que la chapelle est aussi vieille que Qara Kelisa.

La structure a été inscrite avec deux autres ensembles monastiques de confession chrétienne arménienne, à savoir saint Stépanos et la chapelle de Dzordzor.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench 
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 3 =