Retrait de Trump du PGAC: «un coup» porté à la paix et à la sécurité mondiales

Téhéran (IRNA)- « Le départ de Trump du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC) avait porté un coup dur à la paix et à la sécurité mondiales », déploré Hossein Moussavian, un ancien responsable de la sécurité nationale iranienne, à l’occasion d’un débat avec une ancienne responsable américaine de la sécurité, Kristen Fontaine Rose.

Selon le rapport du lundi 12 octobre de l’IRNA, Seyed Hossein Mousavian, ancien chef du Comité de politique étrangère du Secrétariat du Conseil de sécurité nationale d'Iran et Kristen Fontaine Rose, ancienne directrice du golfe Persique au Conseil de sécurité nationale des États-Unis  se sont penchés lors d’un débat ,sur « La sécurité américaine après le départ de Trump du PGAC ».

Lorsqu'on a demandé si les États-Unis étaient devenus plus sûrs avec le départ de Trump et l'assassinat du haut général iranien Qassem Soleimani, Fontaine Rose a prétendu « Oui ! Les États-Unis ont plus de sécurité maintenant et cela pour deux raisons : Premièrement pour avoir pu renforcer la sécurité des Américains dans la région ; Parce que les groupes affiliés à l'Iran sont devenus plus faibles et deuxièmement parce que la puissance balistique de l'Iran a diminué ; car en fait, la capacité financière de l'Iran est aujourd’hui perdue. »

En réponse toujours à cette question, l’Iranien Hossein Moussavian a pour sa part déclaré : « Je crois que la sécurité des États-Unis a diminué et que Trump a porté un coup dur à la paix et à la sécurité mondiales en quittant l’accord multilatéral nucléaire de 2015 (PGAC). »

Il a ajouté : « Il est vrai que Trump, en imposant les sanctions les plus dures et les plus étendues, a causé des centaines de milliards de dollars de dommages économiques à l'Iran, ce qui a naturellement eu un impact négatif sur la sécurité de l'Iran; Mais avec un Trump quittant le PGAC, l'Iran a étendu ses activités nucléaires et d'enrichissement (à des fins civiles et technologiques), une évolution considérée par les Américains eux-mêmes comme contraires à la sécurité américaine. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
4 + 0 =