Takht-Ravanchi: Le commerce des armes avec l'Iran n'a plus besoin du consentement préalable du Conseil de sécurité

New York (IRNA) - "À partir d'aujourd'hui (dimanche), le commerce des armes avec l'Iran ne nécessite plus l'approbation préalable du Conseil de sécurité.", a déclaré le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies.

Majid Takht-e Ravanchi a écrit dans un message Twitter: "Cinq ans après l'adoption du JCPOA - et conformément à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies - l'embargo illégal sur les armes contre l'Iran est maintenant terminé. À ce jour, le commerce des armes avec l'Iran n'a plus besoin du consentement préalable du Conseil de sécurité. "

"Les États-Unis ont tenté d'empêcher cela, mais ils ont échoué; Parce que le Conseil de sécurité de l'ONU a rejeté les efforts américains.", a ajouté le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies.

Aujourd'hui le 18 octobre 2020, l'embargo sur les armes contre l'Iran a été levé conformément à l'annexe 5 du JCPOA et à l'annexe B de la résolution 2231.

En outre, les restrictions de voyage pour les personnes énumérées dans la résolution 2231 seront également levées. Il convient de souligner que la République islamique d’Iran a toujours considéré toutes les sanctions et restrictions imposées au peuple iranien comme injustes et illégales.

Au cours des derniers mois, les États-Unis ont tenté d'imposer un nouvel embargo sur les armes à l'Iran en violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité, mais les membres du Conseil de sécurité ont rejeté cette décision. La tentative illégale des États-Unis de rétablir les résolutions abrogées du Conseil de sécurité contre l'Iran a également échoué lorsque 13 membres et trois présidents successifs du Conseil de sécurité ont rejeté la demande des États-Unis de recourir à l'article 11 de la résolution 2231.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
8 + 5 =