20 oct. 2020, 10:20
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84081315
1 Persons

Tags

UNESCO: L'héritage de Shajarian vivra dans les cœurs

Téhéran (IRNA) – Dans un message adressé au Représentant permanent de la République islamique d'Iran auprès de l'UNESCO, la Directrice générale de l'UNESCO a déclaré: "L'héritage du Maestro Mohammad Reza Shajarian vivra dans nos cœurs et dans nos esprits."

"J'ai été profondément attristée d'entendre la nouvelle de la mort de Mohammad Reza Shajarian, un homme qui a touché le cœur de nombreux Iraniens et persanophones dans la région et dans le monde. Au nom de l'UNESCO, je présente mes sincères condoléances à vous, sa famille et le peuple iranien. Je suis consciente de votre attachement à lui et du poids de cette perte.", a déclaré Audrey Azoulay dans un message adressé au professeur Ahmad Jalali.

L'ancienne ministre française de la Culture a ajouté: "Le Maestro Shajarian n'était pas seulement un chanteur talentueux avec une maîtrise totale des styles de la musique traditionnelle iranienne, mais il a également consacré son art à défendre des buts humanitaires et éducatifs. En plus de son expertise musicale, il a fait tomber les barrières de séparation entre les individus, les pays et les cultures par sa voix déterminée. C'est sur cette base qu'après avoir interprété des poèmes de Khayyam dans cette organisation, elle a reçu le Prix Picasso de l'UNESCO en 1999. Il a également reçu la médaille Mozart de l'UNESCO en 2007 lors d'une cérémonie en votre honneur en tant qu'ancien président de l'Assemblée générale de l'UNESCO et à la fin de votre mission de 10 ans auprès de l'organisation."

En septembre 1999, une grande conférence scientifique sur les œuvres culturelles et scientifiques de Khayyam a eu lieu à l'UNESCO, et le livre "Khayyam le mathématicien" a été présenté. Ce livre est une traduction des traités mathématiques de Khayyam de l'arabe vers le français (puis vers l'anglais). A cette occasion, un concert a été organisé au cours duquel le Maître Shajarian a interprété des poèmes de Khayyam et Saadi. Puis la Médaille Picasso a été décerné au Maestro Shajarian pour ses efforts dans l'introduction de la musique iranienne dans le monde et pour utiliser la musique en vue de contribuer à la paix et à l'amitié.

La Médaille Mozart a également été décernée au professeur Shajarian le 16 janvier 2007 par l'UNESCO pour les valeurs humaines et culturelles de ses œuvres. L'occasion était une cérémonie organisée pour apprécier les services du professeur Ahmad Jalali, ancien Président de l'Assemblée générale de l'UNESCO en présence des ambassadeurs et des responsables. Le Maestro Shajarian a participé à cette cérémonie et y a donné un concert honorifique.

"Pendant plus de 6 décennies, le Maestro Shajarian, avec sa vertu artistique, a montré la beauté de la poésie persane, y compris les poèmes de Saadi, Hafez, Molana Jalaloddin Rumi, Attar et Khayyam. Il a permis à la nouvelle génération des persanophones dans différents pays de redécouvrir leur identité culturelle et leur patrimoine commun, renforçant ainsi les liens culturels entre les habitants de la région.", a souligné Mme. Azoulay.

"Le maestro Shajarian s'est battu avec courage contre la maladie ces dernières années, et en même temps, il a maintenu un lien profond avec le peuple iranien, les gens pour qui il a chanté. À travers son travail, il a montré qu'il existe de nombreuses façons dont la culture peut nous rapprocher en révélant notre humanité commune. Selon lui, le but de tous les arts est l'humanité, qui devrait régner sur le monde. Cette vision est étroitement liée à la mission de l'UNESCO, qui dit que le bastion de la défense de la paix doit être construit dans l'esprit des hommes et des femmes. Veuillez accepter nos plus sincères condoléances", a conclu la Directrice générale de l'UNESCO.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha