22 déc. 2020, 09:07
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84157067
0 Persons

Tags

JCPOA: Trois pays européens ont gravement violé leurs engagements (Zarif)

Téhéran (IRNA) – "Les trois États européens membres du JCPOA ont gravement violé leurs engagements dans le cadre de l'accord nucléaire.", a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, en évoquant le faible bilan du commerce Iran-Europe entre 2014 et 2019.

Zarif a publié sur sa page Twitter un message concernant les questions abordées lors de la récente réunion des ministres des Affaires étrangères des États membres du JCPOA.

Dans son message, le ministre iranien des Affaires étrangères a ainsi énuméré les sept questions sur lesquelles il a mis l'accent lors de sa rencontre avec les ministres des Affaires étrangères de la Chine, de la Russie, de l'Allemagne, de la France et du Royaume-Uni: 

"1. Dernier délai de trois États européens pour sauver le JCPOA,

2. Les données sur les échanges commerciaux entre l'Iran et l'Union européenne dans la période 2014-2019 prouvent que les trois pays européens ont violé leurs obligations,

3. Trois pays européens sont partenaires des États-Unis dans leurs dommages irréparables faits contre le peuple Iranien,

4. Le calendrier du JCPOA est indissociable de l'accord. La renégociation est hors de question,

5. Les crises et les armes de notre région sont principalement importées des États-Unis  et des trois pays européens. Mais nous avons collectivement décidé d'exclure ces problèmes,

6. Les "démocraties" ne peuvent pas demander à l'Iran de violer la législation parlementaire,

7. Tous doivent revenir à la conformité effective du JCPOA. L'Iran annulera rapidement les mesures correctives en réponse au retrait illégal des États-Unis et aux violations flagrantes des trois pays européens, lorsque les États-Unis et ces trois États européens s'acquitteront de leurs tâches. Le peuple iranien doit ressentir les effets de la levée des sanctions."

La réunion non officielle des participants au JCPOA s'est tenue lundi par vidéoconférence au cours de laquelle les participants ont publié une déclaration soulignant l'importance de la mise en œuvre de la résolution 2231 du CSNU.

Le texte intégral de la déclaration est le suivant:

1. Une réunion ministérielle de l'E3 / UE + 2 (Allemagne, Chine, France, Fédération de Russie, Royaume-Uni et le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité) et de la République islamique d'Iran, participants au Plan d'action global conjoint (JCPOA), s'est tenu pratiquement le 21 décembre 2020. La réunion était présidée par le haut représentant de l'UE, Josep Borrell.

2. Les participants au JCPOA ont réaffirmé leur engagement à préserver l'accord et souligné leurs efforts respectifs à cet égard. Ils ont discuté du fait que la mise en œuvre intégrale et effective du JCPOA par tous reste cruciale et ont discuté de la nécessité de relever les défis de mise en œuvre en cours, y compris la non-prolifération nucléaire et la levée des sanctions.

3. Les ministres ont souligné le rôle important de l'AIEA en tant que seule organisation internationale impartiale et indépendante mandatée par le Conseil de sécurité des Nations Unies pour surveiller et vérifier la mise en œuvre des engagements de non-prolifération nucléaire dans le cadre du JCPOA. Ils ont souligné l’importance d’une coopération continue de bonne foi avec l’AIEA.

4. Les ministres ont rappelé que le JCPOA, tel qu'approuvé par la résolution 2231 (2015) du Conseil de sécurité des Nations Unies, reste un élément clé de l'architecture mondiale de non-prolifération nucléaire et une réalisation importante de la diplomatie multilatérale qui contribue à la sécurité régionale et internationale. Les ministres ont réitéré leur profond regret quant au retrait des États-Unis de l'accord. Ils ont souligné que la résolution 2231 restait pleinement en vigueur.

5. Les ministres sont convenus de poursuivre le dialogue pour garantir la pleine mise en œuvre du JCPOA par toutes les parties. Les ministres ont reconnu la perspective d'un retour des États-Unis au JCPOA et ont souligné qu'ils étaient prêts à aborder positivement cette question dans un effort conjoint.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha