Changement de cap de l′après Trump : Pour Téhéran la levée des sanctions en serait le signe le plus important

Yazd (IRNA) - Le premier vice-président iranien, Eshaq Jahanguiri a réaffirmé que si les États-Unis cherchent à négocier, « ils doivent d'abord lever les sanctions ».

Yazd (IRNA) - Le premier vice-président iranien, Eshaq Jahanguiri a réaffirmé que si les États-Unis cherchent à négocier, « ils doivent d'abord lever les sanctions ». « Pour nous La levée des sanctions oppressives imposées par les États-Unis en violation des traités internationaux indiquerait un changement dans leur approche envers l'Iran », a-t-il insisté.

« Cet échec était le fruit de la poursuite des politiques en faveur d’une économie basée sur la résistance, et c’est ainsi que nous avons pu contrecarrer les chocs créés visant notre économie. Au cours des deux ou trois dernières années, trois chocs importants ont été créés, dont l'un des plus importants était le forte baisse des prix du pétrole », a-t-il rappelé.

Il a ajouté : «Les problèmes causés par les sanctions ne sont pas encore terminés et les États-Unis mènent toujours cette politique cruelle et anti-droits de l'homme.

« L’Iran est en état de guerre économique jusqu'à ce que les sanctions soient levées », a-t-il ponctué.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha