Rohani: Une voie unanime se fait entendre de la part de tous les États signataires du JCPOA

Téhéran (IRNA)- "Tous les États membres de l'accord nucléaire sont parvenus à la conclusion qu'il n'y a de meilleure solution que le JCPOA et qu'il n'y a d'autre moyen que la mise en œuvre intégrale de cet accord international.", a déclaré le président de la République islamique d'Iran.

Suite à la réunion constructive de la commission mixte du JCPOA à Vienne, le président Rohani a souligné qu'une voix solidaire et unanime se fait entendre aujourd'hui de la part de tous les pays engagés dans le cadre de l'accord nucléaire.

Le président de la République islamique d'Iran a déclaré mercredi lors d'une réunion du cabinet: "Ces derniers jours, nous avons assisté à un nouveau chapitre dans la renaissance du JCPOA. Tous les pays engagés dans le cadre de l'accord nucléaire se sont réunis à Vienne ces jours-ci. Avec diverses compositions, soit le P4 + 1 avec l'Iran, soit le P4 + 1 avec les États-Unis, une seule voix se fait entendre aujourd'hui, et c'est que tout le monde autour de cet accord nucléaire est parvenu à cette conclusion que le JCPOA est la meilleure solution et il n'y a d'autre moyen que la mise en œuvre complète de cet accord international et c'est un nouveau succès pour la République islamique d'Iran."

La Commission mixte du JCPOA (Plan d'action global conjoint) a entamé le 6 avril 2021 sa 18e série de pourparlers à Vienne, avec la participation des représentants de l'Iran, de la Russie, de la Chine, de la France, de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne.

La réunion est présidée par le négociateur iranien Abbas Araqchi, vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires politiques, et Enrique Mora, le vice-président de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell.

Araqchi est accompagné de fonctionnaires de la Banque centrale d’Iran, de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique et du Ministère du pétrole du pays.

La réunion s'est terminée par un accord sur la poursuite des consultations au niveau des experts.

Selon l'accord, deux réunions d'experts parallèles ont été organisées entre les membres du JCPOA pour mener des consultations techniques dans le domaine de la levée des sanctions et des armes nucléaires.

Ces réunions d’experts sont programmées pour examiner les aspects techniques et les détails des questions liées à la levée des sanctions et les questions nucléaires et rendre compte des résultats de leurs discussions à la Commission.

Le négociateur iranien Abbas Araqchi, vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires politiques, a souligné que la levée des sanctions américaines était la première et la plus nécessaire étape pour relancer le JCPOA.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha