Interagir avec le régime sioniste, c'est comme « chercher refuge dans la tanière du loup »

Téhéran - IRNA - Le Vice-ministre des A.E. pour les affaires politiques, Ali Baqeri Kani, soulignant dimanche que la politique étrangère et la politique défensive sont synergiques et complémentaires, a déclaré : « Nous avons déjoué les conspirations de l'ennemi en visant à créer un fossé entre la Diplomatie et la Défense, avec notre résistance basée sur le tact et l'intelligence issus du leadership du Guide suprême de la Révolution islamique. »

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires politiques a critiqué certains gouvernements arabes régionaux pour avoir normalisé leurs relations avec Israël, affirmant que de telles mesures n'aideront jamais ces pays à se sentir en sécurité.

Ali Baqeri Kani s'exprimait dimanche lors d'une réunion avec un groupe de commandants de l'armée de la République islamique d'Iran : « L'histoire a prouvé que l'agression et l'occupation ne conduiront jamais à l'ordre, à la stabilité et au calme. »

«Nous pensons que non seulement la nature de l'agression et de l'occupation du régime sioniste est déstabilisatrice et source de tension, mais que fomenter la tension et le désordre est dans la nature même des sionistes », a-t-il déclaré.

« L'interaction entre certains gouvernements régionaux et le régime sioniste équivaut à se réfugier dans la tanière d'un loup pour se protéger de la merveilleuse pluie printanière », a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Il a rappelé aux gouvernements normalisateurs que le regretté fondateur de la République islamique, l'imam Khomeiny, avait mis en garde certains États arabes de la région contre le fait d'aider l'ancien dictateur irakien, Saddam Hussein, dans sa guerre imposée contre l'Iran, leur disant que si Saddam avait une bonne occasion, il les attaquerait également, ce qu'il a fait après avoir échoué dans sa guerre avec l'Iran.

« L'amitié avec les sionistes conduira exactement au même sort », a prévenu Baqeri Kani.

Les remarques de Baqeri Kani ont été faites allusion aux mesures prises par un certain nombre de pays arabes de la région de l'Asie occidentale, qui se sont lancés dans la normalisation de leurs relations politiques et diplomatiques avec le régime de Tel-Aviv par le biais des soi-disant accords d'Abraham et par la médiation de l'administration de l'ancien Président américain Donald Trump.

Quatre pays arabes - les Émirats arabes unis (EAU), Bahreïn, le Soudan et le Maroc - ont convenu de normaliser leurs relations avec Israël en vertu de ces accords.

Appuyé par les Émirats arabes unis, cette décision a suscité de nombreuses condamnations de la part des Palestiniens ainsi que des nations musulmanes et des défenseurs des droits de l'homme du monde entier.

« Le régime factice sioniste est la cause profonde des troubles dans la région. Par conséquent, les quelques pays de la région qui sont sur la voie de la normalisation des relations avec le régime usurpateur évoluent dans une direction opposée à la sécurité et aux intérêts de la région et de la Oummah (nation) musulmane », a encore averti le ministre iranien des Affaires étrangères.

« La Résistance n'est pas seulement un mécanisme de défense contre l'invasion de l'intégrité territoriale des pays et la violation de leur indépendance », a-t-il déclaré avant de souligner : « L'ordre résultant du discours de la Résistance est stabilisateur, sécurisant, stable, omniprésent et dynamique, et la sécurité régionale durable dépend du déni explicite, transparent et inconditionnel de l'agression et de l'occupation. »

Le diplomate a ajouté : « Si les puissances occidentales ont envoyé des terroristes sanguinaires dont la logique n’était que semer la terreur par l’arme, pour une guerre contre la culture et la civilisation humaines et si elles ont alimenté al-Qaïda et Daech pour briser les nations de la région, mais la Résistance a su y répondre par l'arme de la logique. Elle a su franchir des pas en faveur de l’identité des êtres humains et de la civilisation des nations. Elle a su prouver en pratique sa supériorité pour faire des progrès à la lumière de la sécurité. »

Lors d'une conversation téléphonique avec le chef du bureau politique du mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas, Ismail Haniyeh, en décembre dernier, le Ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a décrit Israël comme la « racine de tous les problèmes » qui affligent le Moyen-Orient, affirmant que quelques pays arabes qui ont choisi la normalisation avec le régime israélien vont à l'encontre de la sécurité régionale et des intérêts des nations musulmanes. »

« La Résistance n'est pas seulement un mécanisme de défense contre l'invasion de l'intégrité territoriale des pays et la violation de leur indépendance », a-t-il déclaré avant de souligner : « L'ordre résultant du discours de la Résistance est stabilisateur, sécurisant, stable, omniprésent et dynamique, et la sécurité régionale durable dépend du déni explicite, transparent et inconditionnel de l'agression et de l'occupation. »

Baqeri a ajouté : « Si les puissances occidentales ont envoyé des terroristes sanguinaires dont la logique n’était que semer la terreur par l’arme, pour une guerre contre la culture et la civilisation humaines et si elles ont alimenté al-Qaïda et Daech pour briser les nations de la région, mais la Résistance a su y répondre par l'arme de la logique. Elle a su franchir des pas en faveur de l’identité des êtres humains et de la civilisation des nations. Elle a su prouver en pratique sa supériorité pour faire des progrès à la lumière de la sécurité. »

Revenant sur les atrocités du régime sioniste il a indiqué : « L'histoire a montré que l'agression et l'occupation n'apporteront ni l'ordre, ni la stabilité et ni la paix. Même aujourd'hui, nous croyons que la nature de l'agression et de l'occupation sionistes, non seulement ne peut pas être déstabilisatrice, mais encore ce régime reste source de tensions et d’instabilité. Semer la tension et le désordre puise ses racines dans la nature même des sionistes. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha